1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des PV anti-urine à Angoulême
Boursorama avec Pratique.fr19/08/2019 à 08:30

Angoulême fait partie des villes de France qui se mettent à verbaliser toute personne prise sur le fait en train d'uriner sur la voie publique. Les policiers municipaux de la ville ont dressé leurs premiers PV anti-urine à l'occasion de la dernière édition de la Fête de la Musique. La salubrité publique est un enjeu de premier plan dans nombre de grandes villes, les incivilités en tout genre étant légion dans des agglomérations telles que Paris, Lyon, Marseille ou encore Bordeaux. Mais dans les villes de taille moyenne également, on a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. C'est le cas à Angoulême, dans le Sud-ouest, où dans cette préfecture du département de la Charente des PV anti-urine ont été adressés au cours de la dernière édition de la Fête de la Musique. Les agents municipaux de la ville de 180 000 habitants ont été missionnés par la mairie pour que l'hygiène et la propreté des rues soient respectées durant les festivités. Résultat : des PV d'un montant conséquent de 68 euros ont été dressés à l'encontre de cinq personnes, tous de sexe masculin, qui avaient fait le choix de se soulager dans les rues. 

iStock-Martin Leber

Des PV anti-urine mais des WC publics fermés

Selon le quotidien régional la Charente Libre qui a relaté les faits, ces PV anti-urine ont été adressés pour de bonnes raisons mais la situation était pour le moins paradoxale car lors des festivités les toilettes publiques étaient purement et simplement fermées. La raison invoquée par la municipalité étant qu'elles étaient closes pour « éviter les trafics ». Seuls quelques espaces publics demeuraient disponibles pour qu'hommes et femmes puissent soulager leur vessie, mais face à la forte affluence générée par les concerts, cinq hommes récalcitrants -- et peu patients -- ont donc tenté leur chance à plusieurs coins de rue. Mais c'était sans compter sur les limiers de la Police municipale qui veillaient au grain et les ont pris la main dans le sac.    Il faut dire que l'urine dans les rues est une vraie incivilité pour tous les citoyens mais aussi pour le personnel de la mairie en charge de la propreté. Chose que confirme une élue d'Angoulême : « C'est dégradant pour les agents municipaux qui les entretiennent. Les policiers municipaux seront de plus en plus attentifs à cela et aux crachats verbalisés également à 68 euros ».    

Autres incivilités

Angoulême ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, car après s'être attaquée à ceux et celles qui urinent sur la voie publique, la ville va à présent se pencher de très près sur ceux qui jettent leurs mégots de cigarettes au sol de même que sur les propriétaires de chien qui ne ramassent pas les déjections de leur animal de compagnie préféré. Pour les coupables de tels méfaits, une contravention d'un montant au moins égal à 68 euros sera bientôt la règle. À Paris, les PV anti crotte de chien sont déjà entrés en vigueur depuis plusieurs années pour un montant de 68 euros également ; il faut dire que marcher sur un trottoir dans certains quartiers de la capitale sans mettre le pied dans une déjection canine relevait de l'exploit. La ville songe même à reproduire ce qui se passe déjà à Brive-la-Gaillarde en Corrèze où le montant de ce type de PV est passé de 68 à 200 euros. De quoi calmer les ardeurs des plus récalcitrants ?      

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean.e1
    19 août13:14

    et les rac arabes qui klaxonnent c est pour quand?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer