Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tiffany - LVMH

LVMH et Tiffany, c'est déjà fini ! Dix mois après ses fiançailles avec le joaillier new-yorkais, le groupe de luxe français a annoncé mercredi 9 septembre l'abandon de son projet d'acquisition. Dans un contexte de crise économique engendrée par l'épidémie de Covid-19, l'opération estimée à 16,2 milliards de dollars (13,8 milliards d'euros) n'est plus réalisable " en l'état ", indique le groupe de Bernard Arnault. Si LVMH et Tiffany vont désormais s'affronter devant la justice américaine, il n'est toutefois pas à exclure que les deux parties finissent par s'entendre sur un montant inférieur à celui qui a été retenu initialement. Développements, analyses, conseils, retrouvez tous les articles sur ce dossier.

  • Reuters11.09.202014:02

    BANGALORE (Reuters) - Tiffany a déclaré vendredi avoir reçu le feu vert des autorités japonaises et mexicaines de la concurrence au projet d'acquisition par LVMH, qui semble par ailleurs condamné. La transaction n'a pas encore été validée par les autorités européennes et taiwanaises de la concurrence, ajoute le joaillier américain dans un document diffusé vendredi

  • Reuters11.09.202013:54

    BANGALORE, 11 septembre (Reuters) - Tiffany a déclaré vendredi avoir reçu le feu vert des autorités japonaises et mexicaines de la concurrence au projet d'acquisition par LVMH, qui semble par ailleurs condamné. La transaction n'a pas encore été validée par les autorités européennes et taiwanaises de la concurrence, ajoute le joaillier américain dans un document diffusé vendredi

  • Reuters10.09.202018:15

    PARIS (Reuters) - LVMH va saisir à son tour la justice américaine afin que soit établie la manière dont Tiffany a géré la crise due au coronavirus, annonce jeudi le groupe dirigé par Bernard Arnault, qui a renoncé la veille au rachat du joaillier américain. Evoquant la procédure lancée par l'américain à son encontre, le groupe français dit en avoir pris connaissance "avec étonnement" et qu'il "s'en défendra vigoureusement"

  • Reuters10.09.202018:08

    (Actualisé avec résultats de Tiffany et contexte) PARIS, 10 septembre (Reuters) - LVMH LVMH.PA va saisir à son tour la justice américaine afin que soit établie la manière dont Tiffany TIF

  • AOF10.09.202017:21

    (AOF) - Nouvel épisode dans le feuilleton LVMH-Tiffany. LVMH dit avoir pris connaissance avec étonnement de l'action en justice déposée contre le groupe par Tiffany devant le tribunal civil du Delaware

  • AFP10.09.202014:28

    Le géant du luxe LVMH va saisir la justice américaine contre le joaillier Tiffany, qu'il accuse de "mauvaise foi" et dont il pointe "les mauvais résultats" financiers, au lendemain de la suspension de leur opération de rapprochement record à 16,2 milliards de dollars. Mercredi, le groupe de Bernard Arnault avait estimé qu'il n'était "plus en mesure" de racheter "en l'état" le joaillier, mettant en avant "une succession d'événements de nature à fragiliser l'opération d'acquisition de la société Tiffany"

  • Cercle Finance10.09.202014:03
    1

    (CercleFinance.com) - LVMH fait part de son intention de 'se défendre vigoureusement' contre l'action en justice déposée par Tiffany aux Etats-Unis, la jugeant 'totalement infondée', 'manifestement préparée de longue date' et 'communiquée d'une manière trompeuse pour les actionnaires'

  • Cercle Finance10.09.202013:50

    (CercleFinance.com) - Le titre perd près de 0,7% en début d'après-midi après une séance stable hier suite à l'annonce de l'abandon du projet d'acquisition de Tiffany

  • Reuters10.09.202013:33

    PARIS (Reuters) - LVMH va saisir à son tour la justice américaine afin que soit établie la manière dont Tiffany a géré la crise liée au nouveau coronavirus, annonce jeudi le groupe dirigé par Bernard Arnault, qui a renoncé la veille au rachat du joaillier américain. "Le conseil d'administration de LVMH (

  • Reuters10.09.202013:25

    PARIS, 10 septembre (Reuters) - LVMH LVMH.PA va saisir à son tour la justice américaine afin que soit établie la manière dont Tiffany TIF

  • Cercle Finance10.09.202010:57

    (CercleFinance.com) - Le titre perd près de 1% ce matin après une séance stable hier suite à l'annonce de l'abandon du projet d'acquisition de Tiffany

  • Reuters10.09.202001:32

    (Ajoute détails) par Sarah White, Silvia Aloisi et Greg Roumeliotis PARIS, 9 septembre (Reuters) - LVMH LVMH.PA a annoncé mercredi l'abandon du projet d'acquisition de Tiffany TIF

  • France 2409.09.202022:54

    Les diamants ne sont pas toujours les meilleurs amis du luxe. La preuve avec ce mariage avorté

  • Reuters09.09.202019:05
    10

    PARIS (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a envoyé une lettre "à valeur politique" et non contraignante à LVMH pour l'avertir des risques liés à son projet d'acquisition de Tiffany, a-t-on appris mercredi de source gouvernementale française. Cette lettre a été adressée dans le contexte des négociations sur la taxe numérique avec les Etats-Unis et visait à souligner auprès de LVMH le risque, jusqu'en janvier 2021, de sanctions américaines "avec un impact très lourd dans les secteurs ciblés" comme celui du luxe, précise-t-on de même source

  • Reuters09.09.202019:01

    PARIS, 9 septembre (Reuters) - Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a envoyé une lettre "à valeur politique" et non contraignante à LVMH pour l'avertir des risques liés à son projet d'acquisition de Tiffany TIF.N , a-t-on appris mercredi de source gouvernementale française

  • Reuters09.09.202018:01

    PARIS (Reuters) - LVMH n'a jamais tenté de renégocier le prix et les termes de l'acquisition de Tiffany, et le joaillier américain fait preuve de mauvaise foi quand il accuse le groupe de luxe de tarder dans la communication des éléments nécessaires pour obtenir l'aval des autorités européennes de la concurrence, a déclaré mercredi le directeur financier de LVMH. LVMH ne pouvait pas prendre le risque que l'acquisition de Tiffany soit repoussée à plusieurs reprises, a ajouté Jean-Jacques Guiony, invoquant la nécessaire clarté due aux actionnaires du groupe sur sa stratégie

  • AFP09.09.202017:30
    2

    Tiffany et LVMH, à peine fiancés, déjà divorcés: le groupe de Bernard Arnault ne s'estime plus "en mesure" de racheter "en l'état" le joaillier américain, qui a riposté en attaquant le groupe français devant la justice aux Etats-Unis. Leurs fiançailles avaient fait les gros titres en novembre dernier, lorsque le numéro un mondial du luxe avait annoncé vouloir croquer la prestigieuse marque new-yorkaise pour le montant record de 16,2 milliards de dollars

  • Reuters09.09.202017:21

    (Bien lire au deuxième paragraphe "Jean-Jacques") PARIS, 9 septembre (Reuters) - LVMH n'a jamais tenté de renégocier le prix et les termes de l'acquisition de Tiffany, et le joaillier américain fait preuve de mauvaise foi quand il accuse le groupe de luxe de tarder dans la communication des éléments nécessaires pour obtenir l'aval des autorités européennes de la concurrence, a déclaré mercredi le directeur financier de LVMH. LVMH ne pouvait pas prendre le risque que l'acquisition de Tiffany soit repoussée à plusieurs reprises, a ajouté Jean-Jacques Guiony, invoquant la nécessaire clarté due aux actionnaires du groupe sur sa stratégie

  • Reuters09.09.202016:19

    PARIS (Reuters) - LVMH ne peut pas finaliser la reprise de Tiffany d'ici au 24 novembre, a annoncé mercredi Jean-Jacques Guiony, directeur financier du groupe. Le géant français du luxe avait auparavant évoqué l'abandon du projet d'acquisition du joaillier américain, qui a riposté en saisissant la justice américaine pour l'obliger à boucler cette opération estimée à 16,2 milliards de dollars (13,8 milliards d'euros)

  • Reuters09.09.202016:16
    1

    PARIS (Reuters) - Le gouvernement français n'est "ni naïf ni passif" dans le contexte actuel des négociations commerciales internationales, a déclaré mercredi son porte-parole quelques heures après l'annonce de la suspension du projet de rachat du joaillier américain Tiffany par LVMH. Ce dernier, numéro un mondial du luxe, a justifié l'arrêt du projet entre autres par une lettre du ministère français des Affaires étrangères lui demandant de reporter l'opération au-delà du 6 janvier "en réaction à la menace de taxes sur les produits français formulée par les Etats-Unis", sans plus de détails

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

31.11 -1.35%
12.63 -3.05%
1.18395 0.00%
43.08 -0.42%
CGG
0.6872 -4.05%

Les Risques en Bourse

Fermer