Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

«Vos comptes bancaires sont mieux protégés depuis le 1er janvier»

Le Revenu23/01/2016 à 16:23

Thierry Dissaux, président du directoire du Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). (© DR)

Aujourd'hui les déposants bénéficient d'une garantie des dépôts de 100.000 euros par personne et par établissement sur les dépôts bancaires (livrets bancaires, comptes courants, comptes à terme, PEL, CEL, espèces des comptes titres..), plus une garanties sur les titres (actions, obligations, sicav...) à hauteur de 70.000 euros, ainsi qu'une garantie supplémentaire de 500.000 euros en cas dépôts exceptionnels, toutes trois prises en charge par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Ils bénéficient aussi d'une autre garantie sur leurs assurances vie, à hauteur de 70.000 euros et sur leurs rentes à hauteur de 90.000 par le FGAP (fonds de garantie des assurances de personnes), plus une garantie d'Etat sur les Livrets A, LDD et Livret d'Epargne Populaire.

Thierry Dissaux, le président du directoire du FGDR détaille pour Le Revenu, les différents mécanismes de protection de l'épargnant.

Le règlement européen facilitant le renflouement des établissements en difficulté fait craindre des prélèvements sur les dépôts non garantis, qu'en est-il ?
Thierry Dissaux : Avant l’entrée en vigueur de ces dispositions, en cas de faillite d'un établissement, les avoirs des déposants supérieurs à 100.000 euros se retrouvaient pris dans la liquidation de la banque avec les autres actifs. Si les comptes d’un déposant

Lire la suite sur le revenu.com

55 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • froggy83
    24 janvier15:32

    approvisionnez bien vos comptes en banque, parce que vos dirigeants ont signé la BRRD en douce en août sous la pression de leurs copains banksters européistes; applicable depuis janvier, ponction de vos comptes en cas de crise, et des crises, on va en avoir! D’abord expérimentée à Chypre où les comptes ont été largement siphonnés, la mesure est désormais applicable en France depuis le 20 août

    Signaler un abus

  • froggy83
    24 janvier15:18

    De nouveaux sauvetages de banques à prévoir en Europe. Il faudra sans aucun doute actionner les nouvelles règles de “bail-in” (en vigueur depuis le début de cette année), c’est à dire de sauvetage des banques européennes par les actionnaires et les clients des banques disposant de dépôts excédant les 100k€, et recapitaliser massivement les banques européennes. White critique les politiques de "QE" menées par les grandes banques centrales au lendemain de la crise fin...

    Signaler un abus

  • froggy83
    24 janvier15:11

    tellement mieux que j'ai reçu un email disant de me rendre dans mon espace 'LCL mes comptes' car s'y trouveraient de nouveaux documents... que je n'ai pas trouvés évidemment. Sans doute un doc disant que désormais il y a des frais supplémentaires sur compte courant... Frais pour préparer "le tsunami de défaillances sur dettes qui va s’abattre sur le monde" selon White

    Signaler un abus

  • scred
    24 janvier10:02

    foutaise

    Signaler un abus

  • frk987
    24 janvier09:54

    Pas plus que le contenu de votre coffre fort........

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.