Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un mouchard anti-fêtards pour en finir avec les fiestas clandestines
Le Figaro09/04/2021 à 08:25

(Crédits photo : Pexels - Matan Segev )

(Crédits photo : Pexels - Matan Segev )

Depuis le reconfinement, ces soirées festives sont en hausse. Un boîtier de surveillance tout à fait légal et une brigade du silence patrouillant à Paris peuvent venir en aide aux propriétaires.

Il y a plus d'un an déjà, face à la recrudescence de fêtes organisées dans des locations touristiques, la plateforme Airbnb recommandait à ses hôtes d'utiliser un boîtier électronique permettant de surveiller le niveau sonore généré par les occupants afin de s'assurer que tout va bien. À en croire l'une des start-up diffusant ce type de mouchard, Roomonitor, les fêtes clandestines seraient en hausse de 25% depuis le 21 mars, date du durcissement des mesures sanitaires dans un certain nombre de départements. En tout cas, c'est la hausse annuelle du nombre d'alertes pour niveau sonore excessif enregistrée par cette société.

Pour les propriétaires qui craignent pour leur logement et pour le voisinage, ce genre d'engin peut être rassurant. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un détecteur-enregistreur de bruit, interdit pour des raisons de confidentialité, mais d'un boîtier qui suit les courbes de niveaux sonores pour détecter les anomalies. Lorsque le seuil d'alerte est atteint, les occupants sont prévenus directement par appel et par SMS. Selon Roomonitor, ce seul message suffit à faire tomber le niveau de décibels dans 70% des cas. Et pour les 30% restants? La start-up dégaine une seconde arme secrète, en activité à Paris seulement pour le territoire français: une équipe de «casseurs d'ambiance». Cette brigade du silence est censée arriver sur place et faire stopper net les festivités en 30 minutes avec un mélange de diplomatie et de fermeté.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9946587
    10 avril00:41

    Excellent système pour calmer les excités !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer