Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Taxe d'habitation en folie: le fisc lui réclame 7000 euros pour un studio
information fournie par Le Figaro21/07/2021 à 17:24

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Cette ancienne étudiante d'Amiens a eu un choc en découvrant la note fiscale de 2019 pour son logement de 27 m² à Amiens.

Si la taxe d'habitation est censée disparaître pour tous en 2023, elle a parfois encore de beaux restes... C'est ainsi que le Courrier Picard raconte cette mésaventure vécue par une ancienne étudiante amiénoise. La jeune femme, Kenya Nicol, a eu la désagréable surprise de recevoir au domicile de ses parents une mise en demeure du fisc de régler sa taxe d'habitation 2019 pour un montant astronomique de 7066 euros. Occupait-elle un palace ou un immense hôtel particulier pour être traitée de la sorte?

Pas vraiment: la jeune femme a vécu en 2019 et 2020 dans un studio de 27 m² dans le quartier Saint-Leu, à Amiens. Dans un premier temps, Kenya Nicol pense avoir été simplement victime d'une erreur administrative. Elle n'a pas pu recevoir le courrier précédent du fisc puisqu'il a été adressé à Amiens en décembre alors qu'elle n'habitait plus sur place. Elle s'est dit ensuite que dans la mesure où son logement faisait partie d'une résidence comptant plusieurs chambres et studios, elle avait peut-être reçu la taxe d'habitation destinée à l'ensemble de l'immeuble.

Des calculs concernant une maison de ville de 500 m²

La vérité est assez proche, à en croire ce que rapporte Le Courrier Picard. La jeune femme est finalement parvenue à joindre un interlocuteur du centre des impôts qui lui a expliqué que sa taxe foncière carabinée avait été calculée sur la base d'une ancienne maison de ville de 500 m². C'est cette demeure qui a, depuis, été transformée en résidence étudiante mais il semblerait que l'information ne soit pas parvenue jusqu'au fisc. La situation devrait rentrer dans l'ordre pour peu que l'ex-locataire transmette à l'administration certains documents dont l'état des lieux de sortie de son studio.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ZvR
    22 juillet13:16

    Faut pas trop en demander au fisc. Ils peuvent encaisser les prélèvements sociaux tous les mois sur des loyers et les revenus fonciers pour l'impôt sur le revenu mais vous demander quand même la taxe sur les logements vacants. Après faut pas être trop pressé pour le remboursement et ne pas s'attendre à percevoir des intérêts.


Annonces immobilières