Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraites complémentaires : vers une hausse infime des pensions en novembre
Boursorama avec Newsgene16/09/2020 à 17:03

Retraites complémentaires : vers une hausse infime des pensions en novembre

Les effets de la crise du coronavirus associés à une inflation modérée laissent présager une revalorisation très faible, voire inexistante, des pensions versées aux retraités. Une hausse de 0,1% maximum est attendue en novembre.

La crise sanitaire et économique liée au coronavirus a eu de lourdes conséquences sur le régime de retraite complémentaire des salariés des sociétés privées, l'Agirc-Arrco. A cause de la pandémie, le système devra notamment composer avec une baisse de sept milliards d'euros des cotisations des salariés relevant de son domaine d'action. Il s'agit là d'un effet direct de la chute de la masse salariale due au Covid-19 et évaluée à 5,7%, indique Les Echos.

Les négociations sont en cours

Les négociations avec les partenaires sociaux en charge du régime des retraites ont été lancées mardi 15 septembre. La revalorisation annuelle des pensions de retraite s'annonce déjà très faible. Elle pourrait même se révéler inexistante.

Cette évolution intervient dans un contexte déjà difficile. Les pensions avaient été gelées à plusieurs reprises pour assainir les comptes du régime. L'objectif avait d'ailleurs été atteint et près d'un milliard d'euros de bénéfices avaient été enregistrés en 2019.

Une inflation très faible

Indexée sur la valeur de l'inflation, les pensions de base du régime général ne devraient pas être gelée, indique Les Echos. Les prix n'ont en effet augmenté que de 0,2 % sur la période de référence et l'alignement des sommes touchés par les retraités représenterait un budget de 260 millions d'euros que le gouvernement est prêt à débourser.

Pour les mêmes raisons, les pensions gérées par l'Agirc-Arrco devraient connaître une revalorisation de 0,1 % en novembre. Elles font en effet l'objet d'un ajustement à la baisse de 0,1 point suite à un trop-perçu enregistré l'an dernier. Cette augmentation, si elle était entérinée, représenterait un coût de 80 millions d'euros qui semble supportable pour le régime de retraite complémentaire des salariés du privé

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • smartel8
    16 septembre23:21

    Cambio 17 Intelligente la remarque

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer