Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Quand et comment est née la Banque de France ?
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr04/08/2021 à 08:30

C'est un groupe de banquiers parisiens qui a été à l'initiative de la création de la Banque de France, à l'aube du XIXe siècle. À la tête de cette poignée de financiers zélés, figure Jean-Frédéric Perregaux, banquier suisse fondateur d'une banque de dépôts en 1781, qui a échappé de justesse à la guillotine grâce à son réseau influent. Dans quel contexte est née la prestigieuse institution ? Quels étaient ses objectifs et ses missions ?

Quand et comment est ne?e la Banque de France ? - iStock-OceanProd

Quand et comment est ne?e la Banque de France ? - iStock-OceanProd

Un contexte économique fragilisé

Lorsque ce projet lui est proposé par les audacieux banquiers qui s'étaient ralliés à son coup d'État, Napoléon Bonaparte vient d'arriver au pouvoir en tant que Premier Consul. Il valide l'initiative, et signe l'arrêté le 18 janvier 1800. Les statuts de ce nouvel établissement bancaire sont approuvés par quelque 200 banquiers, industriels et négociants. En cette fin de XVIIIe siècle, l'économie du pays souffre des séquelles d'une décennie de guerres et de conflits. Les tumultes révolutionnaires ont provoqué une récession en engendrant la fuite des capitaux, la ruine des épargnants, l'affaiblissement de la bourgeoisie d'affaires et une fragilisation de la situation monétaire. La méfiance des Français envers le papier-monnaie entraîne sa disparition, asséchant ainsi l'économie française et provoquant de multiples faillites. Le concept de la toute nouvelle Banque de France est de créer une banque nationale bénéficiant du soutien des autorités. Sa vocation première est de permettre la reprise de l'activité économique et de remettre en ordre les finances publiques. Sa devise étant « La sagesse fixe fortune », elle obtient un droit d'émettre "avec prudence », uniquement à Paris pendant les 15 premières années. C'est la seule à posséder un droit d'émission dans le pays, d'où son surnom de « banque centrale ».

L'objectif de la Banque de France : participer au redressement du pays

Ce projet a pour objectif de participer au relèvement économique de la France et de ramener la confiance. Sa mission est d'imprimer à nouveau des billets de banque, pour pallier le manque de monnaie et augmenter la masse monétaire. Ses clients sont des banques commerciales qui prêtent aux particuliers et aux entreprises. Afin de convaincre les Français, toute personne doit pouvoir échanger un billet contre une quantité d'or de même valeur.  La prudente démarche fonctionne, et finit effectivement par redorer peu à peu le blason du billet de banque. Dotée à sa création d'un capital de 30 millions de francs - dont quelques fonds versés par Napoléon et ses proches pour inciter à la confiance - elle est autorisée dès 1800 à émettre les premiers billets de 500 et 1 000 francs. Les coupures de plus faible valeur ne sont diffusées qu'une cinquantaine d'années plus tard. Elle est gérée et administrée par Perregaux et ses associés, régents élus par des actionnaires, dont Bonaparte figure parmi les principaux. La Banque de France est, à sa création, une banque privée. Elle obtient en 1803 le monopole d'émission de la monnaie à Paris, puis dans tout le pays en 1848, avant d'être nationalisée en 1946. En 1993, elle devient indépendante du pouvoir, et rejoint l'Eurosystème en 1999. Dans un contexte difficile, elle a, de fait, participé à la remise au travail des Français et stimulé, par la facilitation des emprunts et l'augmentation de la monnaie circulante, le commerce et l'industrie.

0 commentaire

Annonces immobilières