Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Paris : près de 90 logements à moitié prix proposés en 2023 grâce au bail réel solidaire
information fournie par Boursorama avec Newsgene01/12/2022 à 16:26

Des appartements vont être proposés sous le régime du bail réel solidaire (BRS). Illustration (Free-Photos / Pixabay)

Des appartements vont être proposés sous le régime du bail réel solidaire (BRS). Illustration (Free-Photos / Pixabay)

La Ville de Paris va porter à 112 le nombre de logements neufs proposés à moitié prix sous la forme du bail réel solidaire (BRS). Au total, 89 nouveaux logements sur trois sites distincts vont être mis sur le marché dans la capitale.

Des logements à moitié prix : la formule a déjà porté ses fruits à Paris et elle va être renouvelée. L'annonce doit être faite ce jeudi 1er décembre à l’occasion des quatrièmes Journées du réseau des organismes de foncier solidaire (OFS) qui se déroulent à l’Hôtel de Ville, rapporte Le Parisien . Au total, 89 logements vont être proposés sous le régime du bail réel solidaire (BRS), ce qui portera à 112 le nombre de biens vendus sous cette forme dans la capitale.

Le BRS permet à un particulier de devenir propriétaire du bâti de son logement mais pas du terrain. Ce dernier est loué à un organisme de foncier solidaire. Le propriétaire doit ainsi lui octroyer une redevance mensuelle. Le BRS, qui est soumis à condition de ressources, a été créé en 2017. Le dispositif émane de la loi Alur de 2014. Son but est de permettre d'obtenir un logement à un tarif abordable dans des zones à forte tension, touchées par des prix élevés.

5 096 euros/m²

Le prix de ces biens au mètre carré est imbattable et éloigné du prix du marché. Au lieu d'obtenir un logement au prix moyen de 10 600 euros/m², les futurs acquéreurs vont pouvoir prendre les clés d'un logement qu'ils auront payé 5 096 euros/m².

A Paris, 23 logements avaient déjà été proposés sous ce régime. Trois sites sont concernés par les futures constructions : dans le XXe arrondissement (dix appartements), rue Rébeval dans le XIXe (7 appartements) et dans le XVIIIe arrondissement (72 logements). Au terme de la mandature d'Anne Hidalgo en 2026, ce sont 1 000 logements qui devraient avoir été commercialisés en BRS. Pour y parvenir, la Ville compte réserver des logements en bail réel solidaire dans le futur plan local d’urbanisme.

2 commentaires

  • 01 décembre17:38

    On compare des choux et des carottes avec ou sans le foncier à Paris. A plus de 5000 le m² juste pour les murs, c'est cher mais ça se voit moins ...


Annonces immobilières