1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Loi Pacte : attention à la mauvaise surprise fiscale avec le nouveau placement retraite
Le Revenu12/04/2019 à 09:11

La taxation au moment de la sortie en capital du PER pourrait s'avérer pénalisante. (© Fotolia)

La loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), examinée en lecture définitive ce jeudi 11 avril à l'Assemblée nationale, prévoit la création d'un nouveau Plan d'épargne retraite (PER), plus souple pour l'épargnant. Mais l'impact fiscal au moment de la sortie en capital pourrait annuler tout l'intérêt de ce PER. Explications.

Chaque Plan d'épargne retraite (PER) sera composé de trois compartiments. Un PER individuel alimenté avec les versements volontaires de l'épargnant.

Et deux Plans d'épargne retraite collectifs : le premier alimenté au titre de la participation aux résultats de l'entreprise et le second alimenté avec les versements obligatoires du salarié ou de l'employeur.  

Sortie en capital pour la résidence principale ou à la retraite

Les versements volontaires (et déductibles fiscalement) réalisés sur son Plan individuel donneront désormais la possibilité d'une sortie en capital en phase d'épargne lors de l'acquisition de la résidence principale (un alignement sur ce que propose actuellement le Perco), en plus des cas existants de sortie anticipée (décès du conjoint ou partenaire de PACS, fin des droits au chômage, invalidité, surendettement, liquidation judiciaire). 

Surtout, la récupération de l'épargne sous la forme d'un capital sera également possible lors du départ en retraite. Vous l'aurez compris l'obligation de sortie en rente viagère est supprimée pour ne devenir qu'optionnelle.

À noter que le Perp (Plan d'épargne retraite populaire) propose actuellement une sortie en capital au moment de la retraite, à hauteur de 20%.

L'acquisition de la première résidence principale (il faut plus exactement ne pas en avoir été propriétaire

Lire la suite sur le revenu.com

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • olivie91
    13 avril01:27

    Pas pu lire tout l article. Le perp à surtout été vendu à des gens peu imposés. Espérons qu il n y aura pas plus d impôts à payer que ce qui a été économisé. Ce serait du vol par double imposition. Faux de dire que l on peut sortir à 20% en capital. Par ex la cnp via caisse d épargne refuse. Ils bloquent même le transfert à la concurrence.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer