Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Location saisonnière : les arnaques au virement en forte hausse, attention au moment de réserver
information fournie par Boursorama avec Newsgene17/08/2022 à 13:07

Les victimes peuvent parfois mettre plusieurs jours à se rendre compte qu'elles sont tombées dans le piège des escrocs. (Photo d'illustration) (Pixabay / PublicDomainPictures)

Les victimes peuvent parfois mettre plusieurs jours à se rendre compte qu'elles sont tombées dans le piège des escrocs. (Photo d'illustration) (Pixabay / PublicDomainPictures)

Avec les vacances d'été et la forte hausse des locations saisonnières, les arnaques au virement se multiplient en France. Cette manœuvre consiste pour les escrocs à remplacer le RIB du propriétaire par le leur afin de recevoir le paiement effectué par le locataire. Il est souvent difficile de récupérer son argent avec ce type d'arnaque.

Prudence si vous vous apprêtez à confirmer et régler une location saisonnière pour vos vacances. Avec la hausse des réservations, les arnaques au virement bancaire se multiplient en France. Le ministère de l'Intérieur a déjà recensé plus de 300 plaintes depuis avril 2022, rapporte RTL .

Un autre RIB envoyé par e-mail

Si cette escroquerie prend de l'essor chaque été, c'est parce qu'elle se base sur l'envoi d'un relevé d'identité bancaire (RIB) entre les victimes. Les escrocs interceptent en effet l'e-mail dans lequel un propriétaire ou un gérant donne ses coordonnées bancaires au futur locataire d'un logement. La boîte mail a souvent été piratée en amont.

Ils renvoient ensuite un e-mail en se faisant passer pour l'envoyeur, mais en y joignant leur propre RIB. Sans se douter de quoi que ce soit, le locataire victime effectue alors le virement bancaire au bénéfice du compte frauduleux. Si les locations saisonnières y sont particulièrement propices, l'arnaque fonctionne aussi très bien lors du paiement d'un notaire ou d'un artisan, note RTL .

Comment éviter l'arnaque ?

Problème de cette arnaque : les victimes mettent souvent du temps à se rendre compte que l'argent n'est jamais arrivé à destination. Il est donc difficile de récupérer les sommes, note BFMTV . En effet, si l'argent n'est déjà plus sur le compte bénéficiaire ou si celui-ci ne fait pas partie de l'espace unique de paiement en euros (SEPA), le recouvrement est impossible.

Pour éviter de subir une telle arnaque, il faut donc faire preuve de prudence. Pour l'échange de coordonnées bancaires comme le RIB, mieux vaut privilégier l'échange oral, face à face ou par téléphone. Les locataires ont également tout intérêt à bien vérifier l'adresse e-mail du propriétaire et à rester en contact avec lui afin de vérifier au plus vite si le virement est bien arrivé.

0 commentaire

Annonces immobilières