1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les grands contribuables quittent moins la France, selon Le Figaro
Reuters13/11/2019 à 10:35

LES GRANDS CONTRIBUABLES QUITTENT MOINS LA FRANCE, SELON LE FIGARO

PARIS (Reuters) - Le nombre de déclarations d'"exit tax", dispositif mis en place afin de restreindre les délocalisations fiscales des Français à l'étranger, a baissé de 30% en 2017, année d'élection d'Emmanuel Macron, par rapport à l'année précédente, rapporte mardi soir Le Figaro.

En promettant de réformer l'ISF et d'instaurer un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%, Emmanuel Macron a réussi à dissuader les détenteurs de capitaux financiers de quitter la France, écrit le journal qui s'appuie sur un rapport préparé par les services de Bercy.

"Le nombre de déclarations d'exit tax a baissé de 30% en 2017, à 225 déclarations", poursuit Le Figaro.

Le rapport annuel "relatif aux contribuables quittant le territoire national" précise que les riches contribuables qui ont franchi le pas ont eu comme destinations privilégiées les Etats-Unis, la Belgique, le Portugal et le Royaume-Uni. "Mais ils n'ont jamais été aussi peu nombreux depuis l'année de création du dispositif, en 2011."

Cette même année 2017, rappelle Le Figaro, le nombre de départs à l'étranger de contribuables assujettis à l'ISF a chuté de 40%, une baisse liée à la transformation de l'ISF en impôt sur la fortune immobilière (IFI).

(Henri-Pierre André pour le service français)

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cesarski
    13 novembre14:01

    et pourtant et s'ils en restent encore ils devraient toujours partir, le matracage va continuer! moins ils sont plus ceux qui restent seront massacrés

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer