Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français veulent épargner encore plus
Mingzi02/09/2020 à 08:45

Pour relancer l'économie les Français sont priés de puiser dans leur épargne ( Crédits : Fotolia)

Selon les derniers chiffres de l'INSEE, le taux d'épargne des Français s'est envolé à 27,4% sur le second trimestre 2020. Pourtant, d'après l'enquête de l'institut sur la confiance des ménages, la part des Français estimant qu'il est opportun d'épargner augmente. 

Le taux d'épargne des Français culmine à 27,4% au deuxième trimestre 2020

Le taux d'épargne des Français s'est envolé depuis le début du confinement. Selon les chiffres de l'INSEE parus le 26 août, alors que la consommation des ménages a lourdement chuté au deuxième trimestre (- 11,5% après - 5,8%) en raison du confinement, le taux d'épargne a grimpé à 19,7% au premier trimestre puis à 27,4% au deuxième ! À titre de comparaison, il était de 14,9% en 2019. 

Et c'est sur le livret A et leurs comptes courants que les Français ont choisi d'accumuler toute cette épargne. Entre janvier et juillet 2020, ils ont versé 22,25 milliards sur leur livret A, un montant proche du record de 2012 (28,2 milliards d'euros). Au total, d'après les chiffres de la Banque de France, ils auraient mis de côté plus de 100 milliards d'euros d'épargne financière sur les six premiers mois de l'année 2020. 

Le gouvernement appelle les Français à piocher dans leur épargne

Et 100 milliards d'euros, c'est justement le montant du plan de relance imaginé par le gouvernement pour redresser l'économie française. D'ailleurs, Bruno Le Maire, le Ministre de l'économie et des finances, multiplie les déclarations pour inciter les Français à piocher dans cette épargne pour consommer plus et relancer l'économie et la croissance. « Je souhaite que les Français dépensent » a-t-il déclaré dans Le Figaro le 24 août dernier. « Les Français doivent consommer et investir dans l'économie les 100 milliards d'euros épargnés pendant la crise. Pour cela, je veux leur donner une garantie : les impôts n'augmenteront pas. Par ailleurs, les baisses d'impôts votées seront respectées », insistait-il le lendemain dans Les Echos.  

Les Français estiment qu'il est opportun d'épargner

Pourtant, le pari est loin d'être gagné ... Selon l'enquête de l'INSEE sur la confiance des ménages parue le 26 août, la part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner augmente de nouveau (+10 points en août par rapport à juin), pour atteindre un niveau inédit depuis fin 2014 et se rapprocher petit à petit du niveau record atteint pendant la crise de 2012. 

Parallèlement, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants diminue et perd 4 points en août par rapport au mois de juillet. Les craintes des ménages concernant l'évolution du chômage baissent en août, tout en restant à un niveau élevé.

Le gouvernement va devoir se montrer convaincant pour redonner confiance aux Français.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Haaaa
    02 septembre11:02

    Le mot d'ordre pour fin 2020 épargnez 2021 de même voir 2022.Jusqu'au présidentielle, et peut-être plus Ils auront pas notre pognon.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer