Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La sur-épargne Covid ne dégonfle pas
information fournie par Le Revenu06/12/2021 à 15:16

Un surplus d'épargne supérieur à 130 milliards d’euros sur deux ans. (© DR)

Un surplus d'épargne supérieur à 130 milliards d’euros sur deux ans. (© DR)

La sur-épargne des Français induite par la crise sanitaire reste à un niveau très élevé, selon BPCE. En deux ans, le surplus atteint 130 milliards d’euros dont une immense partie continue à dormir, par défaut, sur les comptes courants.

La sur-épargne des Français reste à un niveau très élevé, un «plus haut historique», estime Alain Tourdjman, directeur des études économiques du groupe BPCE qui présentait début décembre 2021 une étude sur l’épargne des Français.

Un surplus d'épargne de 130 milliards d'euros en deux ans

En 2021, les placements financiers des ménages pourraient atteindre 110 milliards d’euros (contre 141 milliards en 2020 mais 74,4 milliards en 2019), «soit un surplus supérieur à 130 milliards d’euros sur deux ans en comparaison d’une situation normale», poursuit-il.

Cette épargne contrainte des Français, qui a débuté en mars 2020 au début de la crise sanitaire, continue plus de 18 mois après. «On constate une certaine normalisation du taux d’épargne en 2021, mais le surplus de l’épargne Covid n’a pas été consommé», poursuit Eric Buffandeau, directeur adjoint des études à la BPCE. Interrogés au mois de novembre 2021 dans le cadre du baromètre Epargne et Placements BPCE/Audirep, 89% des Français déclarent mettre - ou essayer de mettre -  de l'argent de côté.

Dans le détail, le taux d’épargne qui est monté à 21,4% du revenu disponible en moyenne en 2020 (et même 28% au deuxième trimestre !) et devrait atteindre 19,3% en 2021, ne devrait «se normaliser que très lentement» pour atterrir aux alentours de 15,7% en 2022.

6 commentaires

  • 06 décembre17:32

    Un pognon de dingue ! Preuve que les Français ont de l'argent !


Annonces immobilières