Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Inflation : les salaires des Français vont-ils augmenter suffisamment ?
information fournie par Moneyvox11/08/2022 à 08:30

(Crédits Photo: © Pormezz - stock.adobe.com)

(Crédits Photo: © Pormezz - stock.adobe.com)

Avec une inflation de 6,1 % sur un an en juillet 2022, nombreux sont les Français à s'inquiéter pour leur pouvoir d'achat. Les salaires vont-ils suivre la cadence ? Voici ce que disent les statistiques du cabinet de conseil Mercer.

Par MoneyVox.

Le cabinet de conseil Mercer a effectué une étude sur les négociations annuelles obligatoires, ou NAO, menées par les entreprises. Grâce aux données collectées, il est ainsi possible de déterminer la tendance pour les hausses de salaires en 2022. Mais avec l'inflation grandissante, s'établissant à +6,1 % sur un an en juillet, ces augmentations seront-elles suffisantes ? Les réponses en chiffres.

Quelle est l'augmentation moyenne des salaires prévue en 2022 ?

Entre octobre 2021 et mars 2022, le cabinet de conseil Mercer a interrogé 45 entreprises de différents secteurs d'activité afin de répondre plus précisément à une question : à quelle augmentation doivent s'attendre les salariés cette année ? En effet, chaque année, se tiennent les Négociations annuelles obligatoires (NAO), qui permettent aux différentes parties prenantes de se mettre d'accord sur plusieurs sujets, et notamment sur les augmentations de salaire à venir. Seules les sociétés disposant d'une ou plusieurs organisations syndicales sont concernées par ces négociations.

Sur ces 45 entreprises interrogées, 66 % avaient déterminé la hausse de salaire prévue au moment de l'étude de Mercer. Le cabinet de conseil a ainsi pu déterminer une augmentation médiane de +2,8 % pour l'année 2022 et constate : "Les entreprises démontrent ainsi vouloir faire un effort significatif par rapport aux deux années qui viennent de s'écouler". En effet, ce chiffre n'était que de 1,41 % en 2021, et de 2 % en 2020, bien en dessous de l'estimation actuelle. Cette dernière, toutefois, est encore très insuffisante, eu égard au niveau d'inflation qui, pour rappel, était de 6,1 % sur un an en juillet 2022.

Lire aussi: Inflation : top 10 des produits encore abordables (pour le moment)

Des hausses de salaires variables en fonction des métiers

Toutes les catégories socioprofessionnelles n'obtiendront pas les mêmes hausses de salaire. C'est en tout cas ce qu'à permis de mettre en avant l'étude du cabinet Mercer. Les écarts sont toutefois relativement faibles, avec une hausse médiane de 2,50 % pour les managers, les cadres supérieurs et les dirigeants, de 2,55 % pour les ouvriers et de 2,80 % pour les employés et les cadres (hors vente). Quelle que soit la profession exercée, si les chiffres déterminés par Mercer se confirment et que l'inflation se maintient à ce niveau, les salariés perdront bel et bien en pouvoir d'achat au cours de cette année.

Les entreprises ont anticipé les Négociations Annuelles Obligatoires

Echaudées par des négociations difficiles et longues en 2020 et 2021, sur fonds de crise sanitaire, les entreprises sont nombreuses à avoir décidé d'anticiper les NAO. Ces discussions avaient même déjà abouti à un accord à la fin mars 2022 pour 87 % d'entre elles. Il n'en restait que 7 % qui n'avaient pas encore débuté les pourparlers entre les différentes organisations.

Au-delà d'une décision sur le niveau de hausse des salaires, les sociétés se sont aussi penchées sur d'autres moyens d'accroître la rémunération de leurs employés, et ainsi de les fidéliser. 71 % des entreprises sondées par le cabinet de conseil ont ainsi déclaré avoir mis en place d'autres mesures de soutien au pouvoir d'achat de leurs collaborateurs. 18 % d'entre elles ont par exemple décidé de leur attribuer un treizième mois, d'augmenter la valeur des tickets resto ou de verser une prime fixe. Une prime collective exceptionnelle a également été adoptée par 14 % des entreprises interrogées par Mercer.

9 commentaires

  • 11 août08:30

    geocor, la fonction publique essaye de faire autant avec moins depuis de longues années . la population a pris 12 M d'habitants depuis les années 80, et pas forcément les + autonomes


Annonces immobilières