1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : La location saisonnière jusqu'à trois fois plus rentable que la location classique dans les grandes villes
Boursorama avec Newsgene29/05/2019 à 12:54

Immobilier : La location saisonnière jusqu'à trois fois plus rentable que la location classique dans les grandes villes

La location saisonnière à Paris, Bordeaux et Lyon rapporte bien plus qu'une location classique. Louer son bien moins de deux semaines dans ces villes peut d'ailleurs suffire à couvrir une année de charges, selon une étude de MeilleursAgents.  

L'été approche et de nombreux propriétaires devraient encore mettre leur bien en location pendant leurs vacances via des plateformes du type Airbnb. L'opération est rentable : la location saisonnière rapporte bien plus que les baux longue durée, selon une étude de MeilleursAgents relayée par Les Echos. Le courtier a en effet établi le nombre de jours de location nécessaires pour rembourser ses charges annuelles et ses mensualités de crédit dans trois villes : Paris, Lyon et Bordeaux.

Trois fois plus rentable qu'une location classique

Pour ces trois agglomérations, quatre mois de location saisonnière (soit les 120 jours de location touristique autorisés par la loi) rapportent autant que douze mois d'une location classique. Bien sûr, les contraintes ne sont également pas les mêmes en termes de gestion.

Selon MeilleursAgents, dans ces trois grandes villes, les charges peuvent être couvertes en louant son logement environ deux semaines dans l'année. Et dans les quartiers les plus prisés, ça peut aller encore plus vite. C'est le cas dans le quartier Cordeliers/Jacobin de Lyon où 10 jours suffisent, dans le secteur Hôtel-de-Ville/Quinconces de Bordeaux (11 jours) ou encore autour des Champs-Elysées à Paris (12 jours).

Quelques jours pour rembourser une mensualité de crédit

Quelques jours de location peuvent également permettre de rembourser une mensualité de crédit. A Bordeaux et Lyon, moins de deux semaines sont suffisantes dans de nombreux quartiers. A Paris, c'est un peu plus long, par exemple 18 jours dans le quartier Gaillon (IIe arrondissement).

« La location saisonnière pendant les vacances d'été peut véritablement aider les propriétaires à faire face à leurs charges annuelles », explique Thomas Lefebvre, directeur scientifique chez MeilleursAgents, cité par Les Echos.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • DADA40
    29 mai14:18

    Louer 10 mois à des étudiants et les mois de Juillet et Aout aux touristes rapporte pas mal d'argent : voir la côte Basque. De plus 10 mois peut être considéré comme une location non saisonnière.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer