Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Epargne : cet argent qui dort sous le matelas des Français
information fournie par Moneyvox18/02/2021 à 14:14

Dans le portefeuille, une cachette ou un coffre-fort, beaucoup de Français choisissent de garder de l'argent liquide chez eux. ©  IoaBal - stock.adobe.com

Dans le portefeuille, une cachette ou un coffre-fort, beaucoup de Français choisissent de garder de l'argent liquide chez eux. © IoaBal - stock.adobe.com

3 360 euros : c'est la somme moyenne que chaque Français détiendrait à domicile selon les données de la Banque de France. Tendances, avantages et inconvénients : faut-il conserver du liquide chez soi ?

Dans le portefeuille, une cachette ou un coffre-fort, beaucoup de Français choisissent de garder de l'argent liquide chez eux. Un mouvement qui prend de l'ampleur depuis plusieurs années, et ce pour diverses raisons. Qui sont ces Français qui préfèrent mettre de côté leur argent en dehors des banques ? Pour quelles raisons ? Est-ce vraiment une bonne idée ? Les détails sur cette façon d'amasser les billets.

Combien d'argent liquide les Français conservent-ils chez eux ?

Selon les estimations effectuées par la Banque de France, les Français seraient passés de 132,5 milliards d'euros conservés chez eux en mars 2012, à plus de 225 milliards d'euros en juin 2020, soit une hausse fulgurante de près de 70 % en seulement 8 ans. En rapportant ce chiffre à la population de l'hexagone, chaque Français garderait en moyenne 3 360 euros en liquide. Une somme qui, dans la réalité, connaît de grandes disparités. Ainsi, dans une enquête menée par la Banque Centrale Européenne (BCE) en 2016, 78 % des Européens interrogés déclaraient détenir moins de 1 000 euros chez eux, de quoi en déduire qu'une minorité de personnes conservent de grosses sommes en liquide, comme le concluait la BCE : "Les résultats montrent que les particuliers conservent effectivement des espèces et même, pour certains, des sommes considérables".

Pourquoi garder de l'argent chez soi ?

En premier lieu, une augmentation de la circulation de l'argent liquide peut faire craindre un accroissement des fraudes fiscales et sociales. En effet, les espèces sont le premier moyen de paiement utilisé dans le cadre du travail au noir, en particulier par les commerçants. Par ailleurs, le liquide est étroitement lié aux activités illicites, telles que le trafic de drogue ou les réseaux de prostitution. Autant de facteurs qui expliquent l'attention particulière des pouvoirs publics sur les transactions en espèces.

Mais conserver des billets chez soi peut aussi trouver s'expliquer de façon plus simple, comme le soulignait Erick Lacourrège, directeur général des services à l'économie de la Banque de France, en 2019 : "Selon les types de populations, garder de la monnaie sous son matelas ou dans la lessiveuse - comme on a coutume de le dire de façon imagée - ce n'est pas une vision de l'esprit, c'est une réalité de comportement". Pour les personnes âgées, par exemple, il s'agit là d'une façon de fonctionner habituelle, au même titre que le paiement par chèque. Autre piste : la crainte de voir son historique de paiement récupéré à des fins commerciales, comme le sont d'autres données personnelles. 

Enfin, la crise liée à la pandémie de la Covid-19 a engendré un nouvel élan pour l'argent liquide. Ce phénomène a été constaté au cours du premier confinement, période durant laquelle les particuliers ont mis de côté 16 milliards d'euros supplémentaires. Comme à chaque période d'incertitude, la crainte d'une éventuelle faillite des banques refait surface, entraînant une préférence pour l'argent sonnant et trébuchant.

Les billets sous le matelas : bonne ou mauvaise idée ?

Achat d'un objet d'occasion, dépannage, perte de sa carte bancaire… avoir un peu d'argent liquide sur soi ou à son domicile est toujours pratique. Toutefois, conserver trop de billets chez soi peut s'avérer problématique. En effet, les risques de cambriolage sont bel et bien réels : selon le ministère de l'Intérieur, ce sont environ 489 000 effractions ou tentatives de cambriolage qui sont comptabilisées chaque année en France. Pour limiter les risques, opter pour un système de télésurveillance et/ou un coffre-fort peut être une alternative. Cependant, la meilleure solution reste de déposer son argent dans une banque. Il est important de rappeler que les sommes conservées sur des livrets d'épargne ou des comptes courants sont garanties jusqu'à 100 000 euros par personne et par établissement bancaire. Il n'y a donc pas de crainte à avoir vis-à-vis d'une faillite.
 

19 commentaires

  • 20 février15:07

    Sous le matelas les billets ne doivent pas sentir bon.


Annonces immobilières