Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Energie : les chaudières au fioul, une espèce en voie d'extinction dès juillet 2022
information fournie par Moneyvox20/01/2022 à 09:09

Bientôt le clap de fin pour les chaudières au fuel ? ( Crédits: © U. J. Alexander - stock.adobe.com)

Bientôt le clap de fin pour les chaudières au fuel ? ( Crédits: © U. J. Alexander - stock.adobe.com)

La date du 1e juillet 2022 va signer la fin de la possibilité d'installer une chaudière au fioul pour se chauffer. Que va-t-il advenir des chaudières existantes ? Les éléments de réponse.

Par MoneyVox,

Les Français sont nombreux à se chauffer au fioul domestique. Pourtant, cette énergie , considérée comme trop polluante, va progressivement disparaître. Dès le 1 juillet 2022, quasiment toutes les installations de chaudières au fioul seront désormais interdites. Que va-t-il se passer pour les foyers qui ont encore recours au fioul ? Quelles sont les alternatives à envisager ? Existe-t-il des dérogations à l'installation ou au remplacement d'un chauffage au fioul domestique ? Faisons le point sur les implications de cette nouvelle loi.

Pourquoi les chaudières au fioul sont-elles vouées à disparaître ?

Une nouvelle loi va entrer en vigueur le 1e juillet 2022. Dans une optique de développement durable, l'installation de nouvelles chaudières au fioul domestique, ainsi qu'au charbon, va être interdite. Un véritable chamboulement pour bon nombre de ménages, alors même que le fioul est la troisième énergie utilisée pour se chauffer dans l'hexagone. Qu'il s'agisse de chauffage ou de production d'eau chaude, cette nouvelle disposition réglementaire prévoit un niveau maximal d'émissions de gaz à effet de serre fixé à 300 g de CO2 eq/kWh PCI. Une norme que le fioul domestique est incapable de respecter, tant pour le chauffage d'un logement que pour la production d'eau chaude.

Dès juillet 2022, la mise en application de ce décret empêchera toute installation de chaudière au fioul dans les logements neufs, mais aussi dans le cadre d'une rénovation ou d'un remplacement. En cas de panne de la dite chaudière, les consommateurs seront donc invités à se diriger vers une autre source d'énergie, moins polluante. Certaines exceptions vont toutefois subsister. L'impossibilité technique de changer de moyen de chauffage ou de se raccorder à un autre réseau de chaleur (par exemple le gaz de ville) seront des motifs de dérogation. Un régime d'exception donc, qui se veut incitatif : "Avec ce décret, le ministère de la Transition écologique se donne les moyens de concrétiser son engagement d'accélérer la disparation progressive du fioul 100 % fossile au profit de solutions plus vertueuses en matière environnementale," explique Eric Layly, président de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage.

Les alternatives au fioul domestique existent

Dans son communiqué, Eric Layly ajoute : "[Le ministère de la Transition écologique" valide ainsi, sans pénaliser les ménages concernés, l'alternative du biocombustible liquide de chauffage qu'incarne le biofioul". Ce "biofioul" est une option plus écologique que le fioul domestique, fabriqué à partir de colza. Ce sont ainsi 80 000 agriculteurs français qui sont engagés dans la production de cette plante. Mais pour pouvoir utiliser le biofioul, il est nécessaire d'être équipé d'une chaudière compatible. Autre possibilité : faire changer le brûleur de sa chaudière traditionnelle afin de pouvoir l'alimenter en biofioul. L'opération a toutefois un coût : il faut compter environ 800 euros de matériel et de main-d'œuvre.

5 commentaires

  • 22 janvier15:18

    Cet hiver, se chauffer à l'électricité revient largement a se chauffer au charbon puisque toutes les centrales a charbon européennes disponibles sont en fonction. Il en est de même des centrales à fuel. Si la crise avec la Russie amenait a un arrêt des livraisons de gaz, ce serait alors un chaos digne du Liban ou de l'Argentine. Une cuve a fuel pleine c'est quelques mois de tranquillité.


Annonces immobilières