Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

BTP: tous les chantiers doivent avoir repris d’ici la fin du mois
information fournie par Le Figaro12/05/2020 à 13:06

(Crédits photo : Wikimedia Commons - Lionel Allorge )

(Crédits photo : Wikimedia Commons - Lionel Allorge )

C'est l'objectif fixé par le ministre chargé du Logement qui demande aux Français de (re)lancer les travaux chez eux.

Après Bruno Le Maire hier, c'était au tour de Julien Denormandie de visiter, ce mardi, un chantier de BTP à Marne-la-Vallée (77) (voir notre illustration principale). Du fait de la crise, il a pris trois mois de retard mais « ce chantier montre que l'on peut reprendre dans des conditions complètes de sécurité ». Malgré la publication d'un guide de bonnes pratiques, le BTP, qui emploie deux millions de salariés en France et dont le chiffre d'affaires pèse 11% du PIB, peine à se relancer. Le secteur a en effet vu son activité plonger de 75% (!) au mois d'avril en raison du confinement, a annoncé ce mardi la Banque de France.

À peine plus d'un chantier sur deux (53% exactement) est reparti, affirme Julien Denormandie, ministre chargé du logement. Il y a dix jours, ce chiffre était de 35%, précise-t-il. Alors que de nouvelles tensions entre le BTP et le gouvernement se font jour, les professionnels ont la pression. « Tous les chantiers doivent avoir repris d'ici la fin du mois , met en garde Julien Denormandie, interrogé par BFM Business. C'est un objectif ambitieux car j'ai bien conscience que tous les chantiers ne sont pas de taille équivalente mais la reprise est nécessaire et possible

Une prime pour financer vos travaux

Face aux inquiétudes des professionnels, le ministre annonce que les pénalités pour les retards de chantiers ont été décalées après la période d'urgence sanitaire (qui arrive à échéance le 10 juillet prochain). Concernant les surcoûts liés notamment aux mesures sanitaires, Julien Denormandie invite les professionnels à se réunir autour de la table pour en discuter « au cas par cas et pas via une loi ». « Mon but était de redonner confiance (aux professionnels) dans le respect des règles sanitaires grâce à un cadre juridique pour sécuriser les chantiers », souligne-t-il.

Le ministre appelle également les Français qui ont prévu ou ont en cours des travaux dans leur logement, à les (re)lancer. « Il ne faut pas les remettre à plus tard et refaire travailler les artisans », déclare Julien Denormandie qui rappelle que la prime pour financer ces travaux, lancée en janvier dernier et qui remplace le crédit d'impôt, reste opérationnelle et assure que les « paiements sont versés ».

0 commentaire

Annonces immobilières