Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Assurance vie : ces avantages fiscaux qui pourraient être rognés
information fournie par Le Revenu10/10/2021 à 07:12

Profitez des derniers avantages fiscaux... avant qu'il ne soit trop tard. (© Freepik)

Profitez des derniers avantages fiscaux... avant qu'il ne soit trop tard. (© Freepik)

Parlons vrai : l'assurance vie est dans le viseur. Le rapport d'Olivier Blanchard et de Jean Tirole sur les «Grands défis économiques» remis au président de la République en juin suggère de «réexaminer» ses avantages successoraux.

Chaque automne, lors de la discussion au Parlement du projet de loi de finances, des propositions fleurissent pour aligner son régime fiscal sur le droit commun. Pour l'instant, il n'y a eu que des ajustements à la marge. Et cela devrait continuer ainsi.

Car aucun gouvernement ne prendra le risque de déstabiliser un placement qui pèse 1.800 milliards d'euros et finance des pans entiers de l'économie. Le Revenu liste les avantages fiscaux qui pourraient être rognés, sans pour autant disparaître. Et vous conseille pour optimiser la fiscalité de vos contrats. 

Abattement de 4.600 euros et 9.200 euros sur les gains

. Réduction d’impôt maximale : 690 euros

. Intérêt de l’avantage fiscal : 8/10

. Risque de suppression : faible

Tant qu’on ne retire pas d’argent de son contrat, les gains ne sont pas soumis à l’impôt (sauf les cotisations sociales de 17,2% dues tous les ans sur les intérêts du fonds en euros). S'il est possible d'y puiser à tout moment, c'est au-delà de huit ans que l’avantage fiscal de l'assurance vie se révèle avec la franchise d’impôt annuelle sur les gains (intérêt et/ou plus-values) jusqu’à 4.600 euros pour une personne seule ou le double (9.200 euros) pour un couple.

Comme dans chaque retrait, il y a un peu de capital et un peu de gains, grâce à cet abattement sur

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Annonces immobilières