Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Assurance : suppression de la vignette verte, les avantages d'une dématérialisation
information fournie par Boursorama avec Newsgene22/09/2022 à 12:36

Les vignettes vertes pourraient disparaître de nos pare-brises d'ici 2023 au profit d'un système dématérialisé. Illustration. (Dibyendu Joardar / Pixabay)

Les vignettes vertes pourraient disparaître de nos pare-brises d'ici 2023 au profit d'un système dématérialisé. Illustration. (Dibyendu Joardar / Pixabay)

Les petites vignettes vertes à coller sur le pare-brise pourraient disparaître dès 2023 au profit d'un système dématérialisé, a annoncé le ministre de l'Économie Bruno Le Maire mardi 20 septembre. Ce changement, plébiscité de longue date par les compagnies d'assurance, permettrait de faciliter la lutte contre la fraude et d'offrir un système plus simple aux assurés tout en réduisant les coûts d'impression.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé mardi 20 septembre 2022 qu’il travaillait avec le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur la suppression de la vignette verte d'attestation d'assurance automobile d'ici 2023. Le gouvernement est en effet en discussion avec les compagnies d'assurance pour mettre en place un nouveau système dématérialisé, qui devrait offrir plusieurs avantages aux assurances comme aux assurés, rapporte Le Parisien .

Limiter les fraudes

Cela fait déjà plusieurs années que les compagnies militent pour la fin de la vignette. « À l’époque, cela a été créé à raison pour lutter contre la non-assurance. Mais nous avons aujourd’hui tous les moyens techniques pour simplifier la vie des Français et améliorer la lutte contre la fraude » avait déjà précisé en mai dernier Franck Le Vallois, le directeur général de France Assureurs. Avec ce nouveau système, une simple lecture de la plaque suffirait à savoir si le véhicule est bien assuré.

Pour mettre en place cette dématérialisation, le gouvernement va certainement s’appuyer sur le Fichier des véhicules assurés (FAV). Créé en 2016 par les compagnies d’assurance pour lutter contre la falsification des certificats, il est accessible aux forces de l’ordre depuis 2019. Ce document est continuellement mis à jour par les assureurs.

Un système plus simple

Or ce fichier a déjà fait ses preuves, selon Franck Le Vallois. « Il peut y avoir, à la marge, des erreurs dans l’inscription des informations, mais rien n’empêche derrière de fournir une attestation d’assurance pour régler le litige », a-t-il estimé, mettant en avant une fiabilité toujours plus importante que le système par vignette.

Au-delà de ce souci de fiabilité, les assureurs ont aussi estimé qu’un système dématérialisé offrirait plus de simplicité aux assurés. Ils n’auraient ainsi plus l’obligation légale de se déplacer avec une attestation d’assurance. De plus, cela devrait fortement réduire les coûts d'impression des compagnies d'assurance. Avec cette dématérialisation, une solution devra toutefois être apportée pour que les automobilistes sachent si le véhicule de l’autre est assuré en cas d’accident.

6 commentaires

  • 23 septembre06:24

    déplacement sans attestation ! une solution pour que l'automobiliste sache si l'autre qui vient de France, d'Europe est assuré mais surtout chez qui avec quelle référence de contrat -


Annonces immobilières