1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Élection présidentielle américaine- USA 2020

Les prochaines élections présidentielles américaines auront lieu en novembre 2020. C'est l'occasion pour l'actuel président Donald Trump de briguer un second mandat. L'élection a lieu tous les quatre ans. Le paysage politique américain étant essentiellement bipartite et polarisé entre le parti républicain et le parti démocrate, les élections présidentielles sont précédées de primaires au sein de chaque parti afin de présenter un candidat. Pour être éligible, il faut être citoyen américain de plus de 35 ans et résider aux USA pendant au moins 14 ans. Le président américain est élu selon un mode de scrutin de suffrage universel indirect. Les citoyens votent pour des grands électeurs qui vont élire le président. C'est donc le candidat qui remporte la majorité auprès des grands électeurs qui devient président des Etats-Unis. Ce dernier ne peut pas cumuler plus de deux mandats successifs.

  • Reuters06.12.201718:33

    par Patrick Vignal PARIS (Reuters) - Les principales Bourses en Europe ont terminé mercredi en ordre dispersé une séance entamée dans un climat d'aversion au risque et marquée par un regain de volatilité. Le CAC 40 parisien a effacé quasiment toutes ses pertes en fin de séance dans le sillage d'un repli de l'euro, le Dax allemand réduisant les siennes sans parvenir à sortir du rouge

  • Reuters06.12.201718:12

    * Le CAC 40 efface ses pertes, le Dax reste dans le rouge * Londres profite d'un repli de la livre sterling * La volatilité grimpe, les tensions géopolitiques pèsent par Patrick Vignal PARIS, 6 décembre (Reuters) - Les principales Bourses en Europe ont terminé mercredi en ordre dispersé une séance entamée dans un climat d'aversion au risque et marquée par un regain de volatilité. Le CAC 40 parisien a effacé quasiment toutes ses pertes en fin de séance dans le sillage d'un repli de l'euro, le Dax allemand réduisant les siennes sans parvenir à sortir du rouge

  • Reuters06.12.201717:42

    WASHINGTON, 6 décembre (Reuters) - Donald Trump Jr. est arrivé mercredi au Congrès pour être entendu par la commission du Renseignement de la Chambre des représentants qui enquête sur une éventuelle implication de la Russie dans le déroulement de l'élection présidentielle de 2016

  • Le Point06.12.201717:38

    S'il met sa menace à exécution et déplace l'ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, il fait de celle-ci la capitale d'Israël. Et a bien conscience de rompre avec la politique observée par son pays pendant des décennies

  • Reuters06.12.201715:53

    * Pas de tendance claire en début de séance * Les coûts du travail au T3 révisés en forte baisse * Le dollar est reparti à la hausse 6 décembre (Reuters) - Les indices de Wall Street évoluent sans tendance claire mercredi en début de séance, tiraillés entre les espoirs de réforme fiscale et les répercussions redoutées de la reconnaissance probable par le président américain, Donald Trump, de Jérusalem comme capitale d'Israël. Un quart d'heure environ après l'ouverture, l'indice Dow Jones

  • Reuters06.12.201713:02

    par Patrick Vignal PARIS (Reuters) - Les principales Bourses de la zone euro reculent mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue en baisse dans un climat d'aversion au risque avec un regain de volatilité et un mouvement vers les actifs refuges. À Paris, le CAC 40 perd 0,53% à 5

  • Reuters06.12.201712:46

    * Paris et Francfort en nette baisse à la mi-séance * Londres favorisée par le repli du sterling * Wall Street attendue dans le rouge * Les actifs risqués délaissés, la volatilité grimpe par Patrick Vignal PARIS, 6 décembre (Reuters) - Les principales Bourses de la zone euro reculent mercredi à mi-séance et Wall Street est attendue en baisse dans un climat d'aversion au risque avec un regain de volatilité et un mouvement vers les actifs refuges. À Paris, le CAC 40

  • Reuters05.12.201707:46

    par Blandine Henault PARIS, 5 décembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient ouvrir sur une note stable voire légèrement baissière mardi, dans le sillage du repli du secteur technologique qui a pesé sur la tendance en Asie et à Wall Street. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien

  • Reuters04.12.201719:56

    WASHINGTON, 4 décembre (Reuters) - Donald Trump Jr., fils aîné du président américain, sera entendu cette semaine par la commission du Renseignement de la Chambre des représentants qui enquête sur une éventuelle implication de la Russie dans le déroulement de l'élection présidentielle de 2016, a-t-on appris lundi de source informée

  • Reuters04.12.201717:51

    (Actualisé avec déclarations de Trump §5-8) MOSCOU, 4 décembre (Reuters) - Vladimir Poutine a décidé en toute indépendance, l'an dernier, de ne pas prendre de mesures de représailles contre les Etats-Unis et n'a pas été influencé par l'ancien conseiller américain à la sécurité nationale Michael Flynn, a dit le Kremlin lundi. "Bien sûr que Poutine a pris sa décision, que c'était sa décision", a déclaré le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov

  • Reuters04.12.201713:34

    par Marc Angrand PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en nette hausse à mi-séance lundi et Wall Street est attendue sur la même tendance, les investisseurs saluant le vote par le Sénat américain d'un projet de réforme fiscale très favorable aux entreprises. À Paris, le CAC 40 gagne 1,05% à 5

  • Reuters04.12.201713:03

    * Le vote du Sénat américain vendredi salué par les marchés * Le Stoxx 600 gagne 0,95%, le CAC 40 1,05% * Wall Street devrait débuter en nette hausse * Le dollar s'apprécie, les rendements des Treasuries remontent * Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris et en Europe WATCH/LFR par Marc Angrand PARIS, 4 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont en nette hausse à mi-séance lundi et Wall Street est attendue sur la même tendance, les investisseurs saluant le vote par le Sénat américain d'un projet de réforme fiscale très favorable aux entreprises. À Paris, le CAC 40

  • Reuters04.12.201700:07

    (Au 6e paragraphe, bien lire "la commission du Renseignement du Sénat" et non de la Chambre des représentants) WASHINGTON, 3 décembre (Reuters) - Donald Trump a rebondi dimanche sur la mutation d'un agent du FBI, écarté l'été dernier de l'"enquête russe" après la découverte de SMS dans lesquels il dénigrait celui qui n'était encore que le candidat républicain à l'élection présidentielle du 8 novembre 2016. D'après le New York Times et le Washington Post, Peter Strzok, qui était directeur adjoint de l'unité de contre-espionnage du FBI, a été muté aux ressources humaines

  • Reuters03.12.201723:39

    (Actualisé aux cinq derniers paragraphes avec réactions politiques sur un précédent tweet de Trump, publié samedi) par Roberta Rampton et Jonathan Landay WASHINGTON, 3 décembre (Reuters) - Donald Trump a rebondi dimanche sur la mise à l'écart d'un agent du FBI, retiré l'été dernier de l'"enquête russe" après la découverte de SMS dans lesquels il dénigrait celui qui n'était encore que le candidat républicain à l'élection présidentielle du 8 novembre 2016. D'après le New York Times et le Washington Post, Peter Strzok, qui était directeur adjoint de l'unité de contre-espionnage du FBI, a été muté aux ressources humaines

  • Reuters03.12.201723:29

    (En date du 14 février, bien lire "la commission du Renseignement du Sénat" et non de la Chambre des représentants) WASHINGTON, 2 décembre (Reuters) - Michael Flynn, l'éphémère conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump a plaidé coupable vendredi d'avoir menti au FBI et promis de coopérer pleinement dans l'enquête sur une possible ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine et sur une collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de l'actuel président. Sa décision pourrait être un tournant majeur dans une affaire qui pollue le mandat du 45e président des Etats-Unis depuis le premier jour

  • Reuters03.12.201707:00

    WASHINGTON, 3 décembre (Reuters) - L'équipe du procureur spécial Robert Mueller chargée d'enquêter sur les soupçons d'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016 s'est séparée d'un enquêteur du FBI qui a échangé avec un collègue des SMS anti-Trump, ont rapporté samedi deux journaux américains. Le New York Times et le Washington Post précisent que l'enquêteur en question est l'agent du FBI Peter Strzok, directeur adjoint de l'unité de contre-espionnage du FBI

  • Reuters01.12.201718:48

    WASHINGTON, 1er décembre (Reuters) - Michael Flynn, qui a plaidé coupable vendredi de déclarations mensongères au FBI, est la quatrième personne inculpée dans le cadre de l'enquête sur les liens éventuels entre l'équipe de campagne de Donald Trump et la Russie. Trois autres personnes sont déjà inculpées, dont Paul Manafort, ex-directeur de campagne de l'actuel président américain

  • Reuters30.11.201718:32
    1

    par Patrick Vignal PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini jeudi dans le rouge, pénalisées par la hausse de l'euro et de la livre sterling, au terme d'une séance marquée en outre par l'annonce par l'Opep de la prolongation jusqu'à fin 2018 des accords d'encadrement de la production de pétrole afin de soutenir les cours. Paris et Francfort ont commencé dans le vert avant de se retourner à la baisse avec la hausse de l'euro, parallèlement à un repli du dollar sur de nouveaux doutes concernant le projet de réforme fiscale de l'administration Trump et sur des signes montrant que l'inflation aux Etats-Unis refuse toujours de décoller

  • Reuters30.11.201718:25

    * La vigueur de l'euro pèse sur Paris et Francfort * Londres souffre du renchérissement de la livre sterling * L'Opep prolonge l'encadrement de la production de brut * Wall Street en nette hausse, le Dow passe les 24.000 points par Patrick Vignal PARIS, 30 novembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont fini jeudi dans le rouge, pénalisées par la hausse de l'euro et de la livre sterling, au terme d'une séance marquée en outre par l'annonce par l'Opep de la prolongation jusqu'à fin 2018 des accords d'encadrement de la production de pétrole afin de soutenir les cours

  • Le Point28.11.201719:58

    Il avait soutenu le candidat d'En marche ! pendant l'élection présidentielle dans une vidéo très remarquée. Barack Obama devrait se rendre ce samedi à Paris au 7e sommet des Napoléons (réseau d'acteurs de l'industrie de la communication, parrainé par le PDG d'Orange Stéphane Richard)

Les Risques en Bourse

Fermer