Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Boris Johnson  - page 5

Boris Johnson est un homme politique britannique membre du Parti conservateur. Il a été maire de la ville de Londres entre 2008 et 2016. C'est à cette date qu'il devient secrétaire d'Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth dans le gouvernement de Theresa May. Il démissionnera deux ans plus tard en raison d'un désaccord avec la Première ministre sur le dossier du Brexit. C'est d'ailleurs la gestion interminable et l'issue encore incertaine de ce dossier ainsi que la démission de Theresa May qui valent à Boris Johnson d'être favori pour lui succéder et d'être officiellement le Premier ministre du pays le 23 juillet 2019.

  • information fournie par Reuters29.01.202211:22

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson va intensifier ses efforts diplomatiques concernant la crise ukrainienne, avec une visite dans la région la semaine prochaine et un entretien avec le président russe Vladimir Poutine, dans l'optique d'éviter un bain de sang, ont déclaré vendredi ses services. A l'instar des Etats-Unis, la Grande-Bretagne a prévenu la Russie qu'elle lui imposerait des sanctions en cas d'incursion en Ukraine et a exhorté ses alliés européens à préparer des mesures similaires, Boris Johnson disant craindre une "catastrophe" pour tous en cas d'invasion russe

  • information fournie par France 2428.01.202212:39

    Alors que le scandale du "partygate" n'en finit pas de livrer de nouvelles révélations, Boris Johnson s'accroche. En attendant le rapport de Sur Gray ? On va plus loin avec Bruno Daroux et Zyad Limam

  • information fournie par France 2427.01.202220:08

    L'étau se resserre autour de Boris Johnson. Le Premier ministre britannique est visé par deux enquêtes sur des fêtes clandestines qui ont eu lieu au 10 Downing Street en plein confinement

  • information fournie par France 2426.01.202215:04

    oris Johnson a défendu mercredi bec et ongles, face aux critiques de l'opposition, sa place de Premier ministre suspendue à la publication d'un rapport potentiellement explosif sur les fêtes tenues à Downing Street pendant les confinements.

  • information fournie par Reuters26.01.202214:05

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a une nouvelle fois exclu, mercredi, de démissionner face au scandale des fêtes à répétition organisées à Downing Street pendant des périodes de strict confinement. Interrogé à la Chambre des communes, le chef du gouvernement a en revanche convenu que les ministres ayant sciemment menti devant le Parlement à propos de ce "partygate" devraient quitter leurs fonctions

  • information fournie par France 2426.01.202212:35

    Boris Johnson s'apprête à passer sur le gril des députés britanniques mercredi et à défendre coûte que coûte sa place de Premier ministre, désormais suspendue à la publication d'un rapport potentiellement explosif sur les fêtes tenues à Downing Street pendant les confinements.

  • information fournie par France 2426.01.202211:41

    Boris Johnson s'apprête à passer sur le gril des députés britanniques mercredi et à défendre coûte que coûte sa place de Premier ministre, désormais suspendue à la publication d'un rapport potentiellement explosif sur les fêtes tenues à Downing Street pendant les confinements.

  • information fournie par France 2425.01.202213:12

    La police britannique a annoncé mardi 25 janvier enquêter sur plusieurs fêtes organisées à Downing Street et au sein de la haute administration pendant les confinements, à l'origine d'une grave crise menaçant le Premier ministre Boris Johnson.

  • information fournie par France 2419.01.202217:41

    Le Premier ministre Boris Johnson, dans la tourmente après une série de révélations sur la tenue de fêtes au 10, Downing Street en plein confinement, a assuré mercredi au Parlement n'avoir pas l'intention de démissionner. Les précisions de Bruno Daroux, chroniqueur internationale FRANCE 24

  • information fournie par France 2419.01.202213:33

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson se prépare à des explications difficiles mercredi face aux députés, encore fragilisé par la rébellion de jeunes élus de sa majorité exaspérés par le scandale des fêtes à Downing Street. Les précisions de Bénédicte Paviot, correspondante pour FRANCE 24 à Londres

  • information fournie par France 2419.01.202213:18

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson, a réfuté mardi les accusations de son ancien bras droit, selon lequel il aurait menti au Parlement au sujet d'une fête organisée au 10, Downing Street au printemps 2020, pendant le premier confinement contre la pandémie de Covid-19.

  • information fournie par Reuters18.01.202215:06
    1

    par Guy Faulconbridge et Michael Holden LONDRES (Reuters) - Le vice-Premier ministre britannique a rejeté mardi les accusations d'un ancien proche de Boris Johnson selon lesquelles le chef du gouvernement a menti au Parlement au sujet d'une fête organisée au 10, Downing Street au printemps 2020, pendant le premier confinement contre la pandémie de COVID-19. Englué depuis plusieurs semaines dans une série de polémiques autour du non-respect des règles de confinement dans sa résidence officielle, Boris Johnson est confronté à une contestation croissante de la part de l'opposition travailliste, mais aussi à une fronde qui émerge au sein de son propre camp

  • information fournie par France 2418.01.202214:44

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a démenti mardi avoir été prévenu qu'une fête contraire aux règles anti-Covid serait organisée à Downing Street en mai 2020, comme l'en a accusé son ancien conseiller Dominic Cummings.

  • information fournie par Reuters14.01.202215:47
    14

    par Guy Faulconbridge et Kylie MacLellan LONDRES (Reuters) - Le bureau du Premier ministre britannique Boris Johnson a présenté vendredi ses excuses à la reine Elizabeth II à la suite de nouvelles révélations sur des fêtes au 10, Downing Street, en plein confinement contre le COVID-19, qui s'étaient tenues à la veille des funérailles de son époux, le prince Philip. L'information, qui s'ajoute à une litanie de révélations désastreuses pour le chef du gouvernement, désormais contesté au sein même de la majorité conservatrice, émane du Daily Telegraph

  • information fournie par France 2414.01.202215:20

    Des pots de départ arrosés en plein confinement et deuil national: Downing Street s'est excusé auprès d'Elizabeth II pour des fêtes organisées alors que la reine s'apprêtait à enterrer son époux, conclusion humiliante d'une semaine de révélations désastreuses pour Boris Johnson.

  • information fournie par France 2413.01.202211:46

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson, en pleine tourmente politique en raison de sa participation à une fête en plein confinement, a annulé jeudi une visite au motif qu'"un membre de sa famille" a été testé positif au Covid-19, a indiqué Downing Street.

  • information fournie par France 2413.01.202207:30
    1

    A la Une de la presse, ce jeudi 13 janvier, l’appel à la grève des syndicats en France, pour protester, notamment, contre la valse des protocoles sanitaires à l’école. L’inquiétude face à la multiplication des actes de violence et des menaces envers les élus

  • information fournie par Reuters12.01.202217:44
    4

    par William James et Kylie MacLellan LONDRES (Reuters) - Mis en cause pour avoir participé en mai 2020 à une fête alcoolisée dans sa résidence officielle, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a présenté "du fond du coeur" mercredi ses excuses à la population britannique dont il a dit comprendre la colère. Le chef du gouvernement a admis pour la première fois avoir été présent à ce rassemblement controversé d'une quarantaine de personnes - quand les restrictions sanitaires contre le COVID-19 limitaient drastiquement les regroupements

  • information fournie par Reuters12.01.202211:32

    par Michael Holden et Elizabeth Piper LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, va devoir s'expliquer au Parlement mercredi après la révélation par la presse d'une fête qui aurait été organisée dans le jardin de sa résidence du 10, Downing Street pendant le premier confinement contre la pandémie de COVID-19. Alors que les élus de l'opposition ont appelé à la démission de Boris Johnson, la grogne monte également dans le camp conservateur dont certains membres ont également évoqué le départ du Premier ministre s'il s'avère qu'il a enfreint les règles imposées par son propre gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus

  • information fournie par Reuters11.01.202218:46
    5

    par William James et Alistair Smout LONDRES (Reuters) - Un débat "en urgence" s'est tenu mardi au Parlement britannique pour demander au Premier ministre Boris Johnson des explications sur une fête alcoolisée qui se serait tenue dans le jardin de sa résidence du 10, Downing Street en mai 2020, alors que le pays était confiné pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Selon la chaîne ITV, l'invitation "Apportez votre alcool ("booze")" a été envoyée par courriel à une centaine de personnes par le secrétaire personnel de Boris Johnson, Martin Reynolds, et la fête a rassemblé une quarantaine de convives, dont le chef du gouvernement, le 20 mai 2020, alors que les écoles, pubs et restaurants étaient fermés en Grande-Bretagne et que les proches de malades hospitalisés du COVID ne pouvaient généralement pas être à leur chevet au moment de leur mort