Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Boris Johnson  - page 6

Boris Johnson est un homme politique britannique membre du Parti conservateur. Il a été maire de la ville de Londres entre 2008 et 2016. C'est à cette date qu'il devient secrétaire d'Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth dans le gouvernement de Theresa May. Il démissionnera deux ans plus tard en raison d'un désaccord avec la Première ministre sur le dossier du Brexit. C'est d'ailleurs la gestion interminable et l'issue encore incertaine de ce dossier ainsi que la démission de Theresa May qui valent à Boris Johnson d'être favori pour lui succéder et d'être officiellement le Premier ministre du pays le 23 juillet 2019.

  • information fournie par France 2413.01.202211:46

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson, en pleine tourmente politique en raison de sa participation à une fête en plein confinement, a annulé jeudi une visite au motif qu'"un membre de sa famille" a été testé positif au Covid-19, a indiqué Downing Street.

  • information fournie par France 2413.01.202207:30
    1

    A la Une de la presse, ce jeudi 13 janvier, l’appel à la grève des syndicats en France, pour protester, notamment, contre la valse des protocoles sanitaires à l’école. L’inquiétude face à la multiplication des actes de violence et des menaces envers les élus

  • information fournie par Reuters12.01.202217:44
    4

    par William James et Kylie MacLellan LONDRES (Reuters) - Mis en cause pour avoir participé en mai 2020 à une fête alcoolisée dans sa résidence officielle, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a présenté "du fond du coeur" mercredi ses excuses à la population britannique dont il a dit comprendre la colère. Le chef du gouvernement a admis pour la première fois avoir été présent à ce rassemblement controversé d'une quarantaine de personnes - quand les restrictions sanitaires contre le COVID-19 limitaient drastiquement les regroupements

  • information fournie par Reuters12.01.202211:32

    par Michael Holden et Elizabeth Piper LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, va devoir s'expliquer au Parlement mercredi après la révélation par la presse d'une fête qui aurait été organisée dans le jardin de sa résidence du 10, Downing Street pendant le premier confinement contre la pandémie de COVID-19. Alors que les élus de l'opposition ont appelé à la démission de Boris Johnson, la grogne monte également dans le camp conservateur dont certains membres ont également évoqué le départ du Premier ministre s'il s'avère qu'il a enfreint les règles imposées par son propre gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus

  • information fournie par Reuters11.01.202218:46
    5

    par William James et Alistair Smout LONDRES (Reuters) - Un débat "en urgence" s'est tenu mardi au Parlement britannique pour demander au Premier ministre Boris Johnson des explications sur une fête alcoolisée qui se serait tenue dans le jardin de sa résidence du 10, Downing Street en mai 2020, alors que le pays était confiné pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Selon la chaîne ITV, l'invitation "Apportez votre alcool ("booze")" a été envoyée par courriel à une centaine de personnes par le secrétaire personnel de Boris Johnson, Martin Reynolds, et la fête a rassemblé une quarantaine de convives, dont le chef du gouvernement, le 20 mai 2020, alors que les écoles, pubs et restaurants étaient fermés en Grande-Bretagne et que les proches de malades hospitalisés du COVID ne pouvaient généralement pas être à leur chevet au moment de leur mort

  • information fournie par France 2405.01.202211:22

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est de nouveau refusé mardi 4 janvier à durcir les mesures sanitaires, malgré plus de 200.000 cas de coronavirus enregistrés dans la journée au Royaume-Uni et une pression qui se renforce sur l'hôpital

  • information fournie par Reuters21.12.202118:45
    2

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré mardi qu'il n'imposerait pas de restrictions supplémentaires en Angleterre d'ici Noël face au coronavirus tout en soulignant que la situation sanitaire demeurait extrêmement difficile et que le gouvernement pourrait être contraint d'agir par la suite. Cette annonce intervient après que le ministre de la Santé, Sajid Javid, a fait savoir dimanche que le gouvernement britannique surveillait heure par heure les données relatives au variant Omicron du coronavirus et que de nouvelles mesures sanitaires étaient possibles pour Noël

  • information fournie par France 2417.12.202111:23

    Un scrutin dans le North Shropshire, circonscription très rurale du centre de l'Angleterre acquise de longue date aux conservateurs, a été remportée par les libéraux-démocrates avec 47% des suffrages. L'élection avait des allures de référendum pour le dirigeant conservateur de 57 ans visé par des scandales, qui en ressort encore plus affaibli

  • information fournie par France 2417.12.202110:59

    Le parti conservateur britannique de Boris Johnson a subi une sévère défaite lors d'une législative partielle en Angleterre, un scrutin faisant figure de test dont le Premier ministre cerné par les scandales et une gestion compliquée de la crise sanitaire ressort encore plus affaibli.

  • information fournie par Reuters17.12.202110:01
    3

    par William James LONDRES (Reuters) - Le Parti conservateur du Premier ministre britannique Boris Johnson, affaibli par une série de scandales, a subi une sévère défaite électorale dans l'un de ses fiefs, un revers interprété attribué par le chef de file des Tories, Oliver Dowden, comme un signe du "ras-le-bol" des électeurs. La candidate centriste des Libéraux-démocrates, Helen Morgan, s'est imposée avec près de 6

  • information fournie par Reuters16.12.202118:30
    2

    par Victor Jack WHITCHURCH, Angleterre (Reuters) - Les électeurs d'une circonscription du centre de l'Angleterre étaient appelés aux urnes jeudi pour désigner leur député, un scrutin à valeur de test pour le Premier ministre Boris Johnson, affaibli par les récents scandales liés aux relations entre députés et lobbyistes et à sa gestion de la crise sanitaire. Le Parti conservateur du chef du gouvernement va tenter de conserver le siège de la circonscription de North Shropshire après la démission le mois dernier d'Owen Paterson, dont une enquête a conclu qu'il avait été rémunéré pour des actions de lobbying, ce qui est interdit

  • information fournie par Reuters16.12.202117:10
    3

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson et sa femme Carrie ont appelé leur fille Romy Iris Charlotte Johnson, choisissant des prénoms liés pour certains à leurs familles respectives. Carrie Johnson a déclaré que le prénom Romy avait été retenu en l'honneur de sa tante, Rosemary, tandis qu'Iris rappelle la déesse grecque de l'arc-en-ciel et messagère des dieux de l'Olympe

  • information fournie par France 2414.12.202115:14

    Empêtré dans une série de scandales, le Premier ministre britannique Boris Johnson affronte mardi 14 décembre la colère de sa majorité à l'occasion d'un vote qui s'annonce tumultueux sur le tour de vis opéré face à la flambée du variant Omicron.

  • information fournie par France 2414.12.202109:36

    Empêtré dans une série de scandales sur sa gestion de la pandémie, le Premier ministre britannique Boris Johnson affronte mardi la colère de sa majorité à l'occasion d'un vote qui s'annonce tumultueux sur le tour de vis opéré face à la flambée du variant Omicron.

  • information fournie par Reuters09.12.202118:53
    2

    PARIS (Reuters) - Les relations avec le Royaume-Uni sont difficiles parce que le gouvernement britannique ne fait pas ce qu'il dit, a déclaré jeudi Emmanuel Macron, invitant Londres à se réengager "de bonne foi" avec la France pour traiter les litiges sur la pêche et l'immigration notamment. Lors d'une conférence de presse destinée à présenter les priorités de la présidence française de l'Union européenne au premier semestre 2022, le chef de l'Etat a aussi mis en cause le gouvernement de Boris Johnson dans la mise en place d'un pacte stratégique avec les Etats-Unis et l'Australie, au détriment de la France, dans la région indo-pacifique

  • information fournie par France 2409.12.202110:07

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mercredi 8 décembre un durcissement des restrictions afin d'enrayer la propagation du variant Omicron au Royaume-Uni, dont le retour au télétravail dès lundi et l'introduction du passeport vaccinal dans certains lieux.

  • information fournie par France 2409.12.202108:55

    A la Une de la presse, jeudi : Boris Johnson empêtré dans "l'Affaire de Noël du 10 Downing Street", les tentatives d'Anne Hidalgo pour sauver le Parti Socialiste et la querelle autour de la reconstruction de Notre-Dame-de-Paris.

  • information fournie par Boursorama avec Media Services29.11.202111:53
    13

    Le président des Hauts-de-France veut forcer Londres à revoir ses règles d'immigration pour qu'elles n'incitent plus les migrants à tenter de rejoindre illégalement le pays. Le candidat à l'investiture LR pour l'élection présidentielle Xavier Bertrand a lancé une vibrante diatribe contre le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui a demandé à Emmanuel Macron de reprendre les migrants arrivés illégalement sur son territoire, quelques jours après la mort de 27 personnes dans la Manche

  • information fournie par France 2426.11.202117:43
    2

    La guerre des mots a repris de plus belle vendredi entre Paris et Londres après l'annulation par Gérald Darmanin de la participation britannique à une réunion de crise sur les migrants prévue dimanche, en riposte aux propos de Boris Johnson demandant à la France de reprendre les immigrés arrivant en Grande-Bretagne.

  • information fournie par Reuters26.11.202113:32
    3

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson ne regrette pas sa lettre au président français Emmanuel Macron au sujet de la gestion des flux migratoires dans la Manche, écrite dans une volonté de "partenariat et de coopération", a déclaré vendredi son porte-parole. "Je suis surpris des méthodes quand elles ne sont pas sérieuses