Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Boris Johnson est un homme politique britannique membre du Parti conservateur. Il a été maire de la ville de Londres entre 2008 et 2016. C'est à cette date qu'il devient secrétaire d'Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth dans le gouvernement de Theresa May. Il démissionnera deux ans plus tard en raison d'un désaccord avec la Première ministre sur le dossier du Brexit. C'est d'ailleurs la gestion interminable et l'issue encore incertaine de ce dossier ainsi que la démission de Theresa May qui valent à Boris Johnson d'être favori pour lui succéder et d'être officiellement le Premier ministre du pays le 23 juillet 2019.

  • information fournie par Reuters05.07.202219:44
    2

    LONDRES (Reuters) - Le ministre britannique des Finances, Rishi Sunak, a démissionné mardi de ses fonctions, une annonce qui a coïncidé avec celle du départ de son homologue à la Santé, Sajid Javid. Dans une lettre adressée au Premier ministre Boris Johnson, Rishi Sunak a fait état d'"approches fondamentalement trop différentes" avec ce dernier dans la préparation d'un discours commun sur l'économie prévu la semaine prochaine

  • information fournie par AFP01.07.202222:17
    1

    Déjà affaibli par les scandales, Boris Johnson fait face vendredi à un nouveau casse-tête au Royaume-Uni: la démission d'un membre de son gouvernement après des accusations d'attouchements, dernière en date d'une série d'affaires sexuelles dans son parti. Le retour est rude pour le Premier ministre conservateur, à peine arrivé d'une semaine à l'étranger pour trois sommets internationaux lui donnant un peu de répit et l'occasion d'écarter comme triviales les questions sur ses difficultés politiques, pendant qu'il s'affichait en champion du soutien à l'Ukraine face au président russe Vladimir Poutine

  • information fournie par Boursorama avec Media Services29.06.202215:19
    15

    Selon le Premier ministre britannique, le déclenchement de la guerre par la Russie est "un exemple parfait de toxicité masculine". Le président russe Vladimir Poutine n'aurait pas déclenché la guerre en Ukraine s'il avait été une femme, a estimé le Premier ministre britannique Boris Johnson, en jugeant souhaitable qu'il y ait plus de femmes au pouvoir

  • information fournie par AFP Video28.06.202212:03

    Les chefs de gouvernement Boris Johnson, Joe Biden, Olaf Scholz, Emmanuel Macron et Mario Draghi se réunissent à l'occasion du dernier jour du sommet du G7 en Allemagne. IMAGES avant le début de leur réunion

  • information fournie par AFP Video27.06.202216:57

    Le Premier Ministre britannique Boris Johnson rencontre le président sud-africain Cyril Ramaphosa lors du sommet du G7 en Bavière. IMAGES

  • information fournie par Reuters26.06.202217:03
    3

    par John Irish SCHLOSS ELMAU, Allemagne (Reuters) - Le président français, Emmanuel Macron, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, ont semblé enterrer la hache de guerre dimanche en marge du sommet du G7, alors que leurs relations se sont nettement détériorées lorsque le Royaume-Uni négociait sa sortie de l'Union européenne. Et si la question nord-irlandaise est encore loin d'être réglée et continue d'empoisonner les relations entre Londres et Bruxelles, le sujet n'a pas été abordé par les deux hommes lors des discussions bilatérales qu'ils ont eues à Shloss Elmau, dans les Alpes bavaroises, où se tient jusqu'à mardi le sommet des sept nations démocratiques les plus industrialisées

  • information fournie par AFP26.06.202216:32
    3

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a mis en garde dimanche au cours d'un entretien avec le président français Emmanuel Macron contre la tentation d'une solution négociée "maintenant" en Ukraine au risque de prolonger "l'instabilité mondiale", a indiqué Downing Street. Lors d'une rencontre en marge d'un sommet du G7 en Allemagne, les deux dirigeants "ont convenu qu'il s'agissait d'un moment critique pour l'évolution du conflit et qu'il était possible de renverser le cours de la guerre", a indiqué un porte-parole du gouvernement britannique, précisant qu'ils s'étaient accordés pour "renforcer" le soutien militaire à Kiev

  • information fournie par AFP Video25.06.202210:06

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson déplore le "grand retour en arrière" que représente selon lui la décision de la Cour suprême américaine de revenir sur le droit à l'avortement.

  • information fournie par AFP24.06.202217:54
    3

    Deux défaites à des législatives partielles -- l'une dans une zone tenue depuis plus d'un siècle par les conservateurs -- ont porté un nouveau coup sévère à l'autorité du Premier ministre britannique Boris Johnson, qui exclut de démissionner. Moins de trois semaines après avoir survécu difficilement à un vote de défiance, le dirigeant voit de nouveau s'éroder la confiance de sa majorité en sa capacité à la maintenir au pouvoir

  • information fournie par France 2424.06.202217:11

    Deux défaites à des législatives partielles -- l'une dans une zone tenue depuis plus d'un siècle par les conservateurs -- ont érodé encore davantage l'autorité du Premier ministre britannique Boris Johnson, qui exclut de démissionner.

  • information fournie par France 2424.06.202215:42

    Le premier ministre britannique Boris Johnson et son Parti conservateur ont subi vendredi deux importantes défaites lors d'élections parlementaires partielles.

  • information fournie par France 2423.06.202223:27

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a défendu à Kigali l'accord controversé sur l'expulsion de migrants du Royaume-Uni vers le Rwanda, appelant les opposants au projet à "garder l'esprit ouvert". Au menu de cette réunion du Commonwealth également, l'adhésion du Gabon qui devrait être imminente sauf retournement de situation

  • information fournie par France 2421.06.202216:29
    1

    Les cheminots britanniques commencent ce mardi une grève de trois jours pour les emplois et les salaires alors que l'inflation au Royaume-Uni est au plus haut depuis 40 ans. La mobilisation est annoncée comme la plus importante depuis 1989

  • information fournie par AFP Video17.06.202220:13
    1

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson arrive au palais Mariinsky à Kiev, où il est accueilli par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, avant une rencontre entre les deux dirigeants. IMAGES

  • information fournie par France 2417.06.202218:24

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson était vendredi 17 juin en visite à Kiev. Une visite surprise qui intervient au lendemain de celle de quatre dirigeants de l’Union européenne

  • information fournie par Reuters15.06.202222:58
    1

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a connu mercredi un nouveau revers pour son autorité avec la démission de son conseiller en matière d'éthique, la deuxième en moins de deux ans pour le titulaire de ce poste, une semaine après que Johnson a survécu à un vote de confiance de ses pairs conservateurs. Après des mois de scandales et de gaffes ayant amplifié les interrogations sur son autorité et nui à sa cote de popularité dans l'opinion publique, Boris Johnson a vu 41% des députés de son Parti conservateur voter la semaine dernière contre son maintien à la tête du gouvernement

  • information fournie par AFP15.06.202208:04

    C'est un revers humiliant pour le gouvernement britannique de Boris Johnson: malgré sa détermination à expulser des migrants vers le Rwanda pour dissuader les arrivées illégales au Royaume-Uni, le premier vol prévu mardi soir a été annulé à la suite de recours de dernière minute. Avec son projet d'envoyer des demandeurs d'asile arrivés clandestinement au Royaume-Uni dans ce pays d'Afrique de l'Est, à plus de 6

  • information fournie par AFP Video13.06.202215:56

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson reçoit le Premier ministre portugais António Costa à Downing Street.

  • information fournie par AFP09.06.202215:28
    1

    Trois jours après avoir survécu à un vote de défiance mené par son propre camp, le Premier ministre britannique Boris Johnson a tenté de se relancer en se plaçant "du côté des Britanniques", à qui il promet des mesures face à la hausse du coût de la vie. Fragilisé par ce vote qui a vu lundi plus de 40% de sa majorité tenter de l'évincer, le chef du gouvernement conservateur espère tourner la page du "partygate" et se maintenir, affirmant vouloir se concentrer sur les priorités des Britanniques, étranglés par une inflation au plus haut depuis quarante ans

  • information fournie par AFP09.06.202205:21

    Trois jours après avoir survécu à un vote de défiance mené par son propre camp, le Premier ministre britannique Boris Johnson veut faire oublier la fronde et les scandales en promettant jeudi des réformes en réponse à la crise liée à la hausse du coût de la vie. Fragilisé par ce vote qui a vu lundi plus de 40% de sa majorité tenter de l'évincer, le chef du gouvernement conservateur espère tourner la page du "partygate" et se maintenir, affirmant vouloir se concentrer sur les priorités des Britanniques, étranglés par une inflation au plus haut depuis quarante ans