Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Boris Johnson  - page 2

Boris Johnson est un homme politique britannique membre du Parti conservateur. Il a été maire de la ville de Londres entre 2008 et 2016. C'est à cette date qu'il devient secrétaire d'Etat des Affaires étrangères et du Commonwealth dans le gouvernement de Theresa May. Il démissionnera deux ans plus tard en raison d'un désaccord avec la Première ministre sur le dossier du Brexit. C'est d'ailleurs la gestion interminable et l'issue encore incertaine de ce dossier ainsi que la démission de Theresa May qui valent à Boris Johnson d'être favori pour lui succéder et d'être officiellement le Premier ministre du pays le 23 juillet 2019.

  • information fournie par France 2407.07.202210:46

    Confronté à une "mutinerie" au sein de son gouvernement et du Parti conservateur, le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui s'accrochait jusqu'ici au pouvoir, aurait fini par accepter le principe d'une démission, selon plusieurs médias britanniques.

  • information fournie par France 2407.07.202210:25

    Confronté à une "mutinerie" au sein de son gouvernement et du Parti conservateur, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'accroche au pouvoir, au lendemain d'une journée noire marquée par une avalanche de départs du cabinet et des appels toujours plus nombreux à la démission.

  • information fournie par Reuters07.07.202209:51

    par Kate Holton et Elizabeth Piper LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'accrochait toujours au pouvoir jeudi en dépit des démissions en cascade au sein de son gouvernement et malgré une première déclaration de candidature à sa succession, celle de la procureure générale pour l'Angleterre et le pays de Galles, Suella Braverman. Au cours des dernières 48 heures, une cinquantaine de personnes ont annoncé quitter le gouvernement - quatre ministres de premier plan, des ministres délégués et des secrétaires d'Etat, ainsi que des parlementaires exerçant des fonctions officielles liées au gouvernement - en mettant explicitement en cause le Premier ministre, désormais jugé inapte à conduire le pays dans le sillage d'une série de scandales

  • information fournie par France 2406.07.202217:36

    Boris Johnson s'est montré déterminé à "continuer" à son poste de Premier ministre britannique mercredi 6 juillet lors d'une séance de questions au gouvernement, malgré une avalanche de démissions au sein du gouvernement qui fragilise plus que jamais son autorité, déjà très entamée par une succession de scandales.

  • information fournie par France 2406.07.202214:40

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson dit qu'il va "continuer" à son poste, malgré une vague de démissions au sein du gouvernement qui fragilise son autorité, sur fond de scandales. Les précisions de Bénédicte Paviot depuis Londres

  • information fournie par France 2406.07.202210:57

    Touché mais pas coulé, le Premier ministre Boris Johnson se bat pour sa survie politique, passant sur le gril des députés britanniques mercredi 6 juillet pour une séance de questions au gouvernement au lendemain du départ spectaculaire de deux de ses ministres. Une parti du camp conservateur soutien encore le Premier ministre malgré ses mensonges, alors que 69% des britanniques pensent que Boris Johnson devrait démissioner

  • information fournie par France 2406.07.202210:32

    Claquant simultanément la porte du gouvernement de Boris Johnson mardi 5 juillet, Rishi Sunak, ministre des Finances, et Sajid Javid, ministre de la Santé, étaient des poids lourds du gouvernement britannique aux relations de plus en tendues avec le Premier ministre. Le décryptage d'Armelle Charrier, chroniqueuse international à France 24, qui explore notamment l'avenir politique de BoJo

  • information fournie par France 2406.07.202210:27

    Lassés des scandales à répétition, deux ministres britanniques de premier plan ont claqué la porte mardi 5 juillet à quelques minutes d'intervalle, un coup dur pour le Premier ministre Boris Johnson, de plus en plus fragilisé. Le ministre de la Santé Sajid Javid a présenté sa démission en expliquant dans une lettre diffusée sur Twitter que le chef du gouvernement avait "perdu sa confiance"

  • information fournie par France 2406.07.202209:09

    A la Une de la presse, ce mercredi 6 juillet, la démission, hier, au Royaume-Uni, de deux ministres-clés du gouvernement de Boris Johnson. Le discours de politique générale d’Elisabeth Borne aujourd’hui à l’assemblée nationale en France, où le gouvernement a infléchi sa politique du «cas par cas» pour le retour des femmes djihadistes et leurs enfants

  • information fournie par Reuters05.07.202223:28
    13

    par Elizabeth Piper, Alistair Smout et Andrew MacAskill LONDRES (Reuters) - La survie politique du Premier ministre britannique Boris Johnson est en jeu après les démissions soudaines mardi de ses ministres des Finances et de la Santé, à la suite d'un nouveau scandale ayant éclaboussé l'administration britannique pour lequel Johnson a tenté de s'excuser dans la journée. Rishi Sunak et Sajid Javid ont présenté, à quelques minutes d'intervalle, leurs démissions dans des lettres adressées à Boris Johnson dans lesquelles ils ont remis en question la capacité de l'ancien maire de Londres à diriger une administration répondant à des standards

  • information fournie par Boursorama avec Media Services29.06.202215:19
    15

    Selon le Premier ministre britannique, le déclenchement de la guerre par la Russie est "un exemple parfait de toxicité masculine". Le président russe Vladimir Poutine n'aurait pas déclenché la guerre en Ukraine s'il avait été une femme, a estimé le Premier ministre britannique Boris Johnson, en jugeant souhaitable qu'il y ait plus de femmes au pouvoir

  • information fournie par Reuters26.06.202217:03
    3

    par John Irish SCHLOSS ELMAU, Allemagne (Reuters) - Le président français, Emmanuel Macron, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, ont semblé enterrer la hache de guerre dimanche en marge du sommet du G7, alors que leurs relations se sont nettement détériorées lorsque le Royaume-Uni négociait sa sortie de l'Union européenne. Et si la question nord-irlandaise est encore loin d'être réglée et continue d'empoisonner les relations entre Londres et Bruxelles, le sujet n'a pas été abordé par les deux hommes lors des discussions bilatérales qu'ils ont eues à Shloss Elmau, dans les Alpes bavaroises, où se tient jusqu'à mardi le sommet des sept nations démocratiques les plus industrialisées

  • information fournie par France 2424.06.202217:11

    Deux défaites à des législatives partielles -- l'une dans une zone tenue depuis plus d'un siècle par les conservateurs -- ont érodé encore davantage l'autorité du Premier ministre britannique Boris Johnson, qui exclut de démissionner.

  • information fournie par France 2424.06.202215:42

    Le premier ministre britannique Boris Johnson et son Parti conservateur ont subi vendredi deux importantes défaites lors d'élections parlementaires partielles.

  • information fournie par France 2423.06.202223:27

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson a défendu à Kigali l'accord controversé sur l'expulsion de migrants du Royaume-Uni vers le Rwanda, appelant les opposants au projet à "garder l'esprit ouvert". Au menu de cette réunion du Commonwealth également, l'adhésion du Gabon qui devrait être imminente sauf retournement de situation

  • information fournie par France 2421.06.202216:29
    1

    Les cheminots britanniques commencent ce mardi une grève de trois jours pour les emplois et les salaires alors que l'inflation au Royaume-Uni est au plus haut depuis 40 ans. La mobilisation est annoncée comme la plus importante depuis 1989

  • information fournie par France 2417.06.202218:24

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson était vendredi 17 juin en visite à Kiev. Une visite surprise qui intervient au lendemain de celle de quatre dirigeants de l’Union européenne

  • information fournie par Reuters15.06.202222:58
    1

    LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a connu mercredi un nouveau revers pour son autorité avec la démission de son conseiller en matière d'éthique, la deuxième en moins de deux ans pour le titulaire de ce poste, une semaine après que Johnson a survécu à un vote de confiance de ses pairs conservateurs. Après des mois de scandales et de gaffes ayant amplifié les interrogations sur son autorité et nui à sa cote de popularité dans l'opinion publique, Boris Johnson a vu 41% des députés de son Parti conservateur voter la semaine dernière contre son maintien à la tête du gouvernement

  • information fournie par France 2407.06.202216:45

    Après avoir échappé de justesse à un vote de défiance, Boris Johnson cherche à tourner la page des scandales mais doit rassembler un parti divisé et reconquérir ses électeurs. Comme le souligne Bénédicte Paviot, correspondante de France 24 à Londres, les prochaines élections partielles qui auront lieu fin juin feront figure de test pour le chef des Conservateurs

  • information fournie par France 2407.06.202215:58

    Sous pression, le Premier ministre britannique a survécu lundi 6 juin à un vote de défiance de la part des députés tories déclenché notamment en raison du «partygate», les fêtes à Downing Street pendant les confinements. Mais la marge de sa victoire est mince, comme l'explique Bruno Daroux, chroniqueur international à France 24