Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Tout savoir sur les ETF (Exchange Traded Funds)
information fournie par Boursorama avec LabSense 20/10/2023 à 10:00

Avez-vous déjà entendu parler des ETF, acronyme de « Exchange Traded Funds » ? C’est un type de placement assez méconnu en France.

Tout savoir sur les ETF (Exchange Traded Funds)-iStock-Dragon Claws

Tout savoir sur les ETF (Exchange Traded Funds)-iStock-Dragon Claws

Des fonds cotés en Bourse

Comme expliqué par l’AMF (Autorité des marchés financiers), un ETF (fonds négocié en Bourse en français) est un placement qui tend à suivre l’évolution d’un indice boursier. Les ETF sont pour la plupart des fonds indiciels (on les appelle alors aussi également « trackers ») agréés émis par des sociétés de gestion. Les ETF sont cotés en continu, ils peuvent donc être achetés ou bien vendus à tout moment. L’AMF indique que l’ordre de bourse, dont vous contrôlez le prix, est passé auprès de l’intermédiaire financier (comme avec les actions). Et c’est ensuite le rôle de la société de gestion et du dépositaire de vérifier les achats/ventes (comme avec les placements collectifs). Il existe plusieurs types d’Exchange Traded Funds : ETF sur indices de marché ; ETF sur indices de stratégie ; ETF avec possibilité d’effet de levier ou d’effet de levier inversé. Pour les particuliers, les ETF représentent un moyen simple d’investir en Bourse.

ETF et trackers, une révolution ?

Selon les experts, les ETF et trackers représentent une révolution pour le secteur de la finance et ce, pour deux raisons. D’une part, ils sont moins chers que la grande majorité des fonds classiques. D’autre part, ils sont généralement plus performants que ces derniers. Les ETF offrent un grand choix d’investissements, ce qui permet aux particuliers de diversifier leurs placements en France comme à l’étranger. Ils sont régis par les règles de sécurité des placements collectifs. Mais comment investir dans des ETF ? Si le concept vous paraît abstrait, sachez qu’en pratique, ce n’est pas si compliqué que cela. Achetez des parts d’ETF auprès d’un organisme agréé (marché primaire ou secondaire). Les parts peuvent ensuite être vendues/achetées à tout moment. Il vous suffit, comme le précise l’AMF, d’avoir un compte-titres classique et/ou un PEA pour les ETF éligibles. « Les ETF peuvent être également éligibles à l’assurance-vie sous forme d’unités de compte ». Notez qu’il y a des frais à prendre en compte : de courtage, de droits de garde et de gestion.

ETF et risques à connaître

Tout placement financier comporte des risques qu’il est important de connaître. Concernant les ETF, le risque principal est la baisse des indices boursiers. Vous pourriez donc perdre tout ou partie du capital investi. Les variations des devises sont un autre risque à connaître avec les placements à l’étranger. L’évolution de l’ETF peut aussi varier de celle de son indice. On parle alors de « tracking error ». Avant de se lancer, il convient donc de bien se renseigner et, si besoin, de se faire accompagner/conseiller par des experts. Ce marché est amené à se développer. D’après BlackRock, les sommes investies en ETF pourraient atteindre 15 000 milliards de dollars en 2025 et 10 000 milliards de dollars de plus en 2030.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer