Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Télétravail : bientôt un chèque de 600 € pour aider les salariés à payer leurs frais ?
information fournie par Boursorama avec Newsgene07/12/2021 à 17:08

Le texte permettrait aux employeurs de rembourser les frais liés au télétravail effectué dans un télécentre ou dans un espace de coworking. (illustration) (Pixabay / StartupStockPhotos)

Le texte permettrait aux employeurs de rembourser les frais liés au télétravail effectué dans un télécentre ou dans un espace de coworking. (illustration) (Pixabay / StartupStockPhotos)

Une proposition de loi introduite par la députée LREM Frédérique Lardet vise à octroyer un « titre-télétravail » de 600 € par an à chaque salarié français. Rechargeable par l'employeur, cette carte permettrait aux employés de payer leur emplacement dans des espaces de coworking ou des télécentres, afin de ne pas être forcés d'aller au bureau ou de travailler depuis leur domicile, parfois non adapté.

Donner un coup de pouce supplémentaire aux télétravailleurs. C'est l'objectif d’une proposition de loi déposée le 16 novembre dernier par la députée En Marche (LREM) Frédérique Lardet. Co-signé par 39 autres élus, le texte prévoit la création d'un « titre-télétravail » qui permettrait d'étendre l'allocation forfaitaire de télétravail déjà existante à d'autres usages, rapporte Capital .

Comme une carte de ticket-restaurant

Actuellement, les entreprises ont la possibilité de prendre en charge tout ou partie des frais de leurs salariés liés au télétravail, et ce via le versement d'une indemnité forfaitaire. Mais cette « allocation » ne concerne que la pratique du télétravail à domicile : la loi ne prévoit que le remboursement d'une partie de l'électricité ou des frais téléphoniques et Internet des employés.

La proposition de loi de Frédérique Lardet va plus loin. Ce « chèque télétravail » prendrait en considération les salariés qui exercent leur activité professionnelle au sein d'un espace de coworking ou dans un télécentre. Le montant du forfait pourrait atteindre 600 € sur une année. L'indemnité serait défiscalisée et exonérée de charges sociales.

Le paiement s'effectuerait comme une carte de ticket-restaurant, précise Capital . Rechargée tous les mois par l'employeur, elle permettrait au salarié de se rendre dans un espace de coworking quand il le souhaite. « On veut donner la possibilité à tous les salariés de télétravailler dans de bonnes conditions et dans un environnement sécurisé » , a précisé Frédérique Lardet. Le texte pourrait être examiné par les élus en début d'année 2022.

18 commentaires

  • 08 décembre08:41

    pas possible !!!! encore un chèque !!! avec notre argent !!!mes filles font du teletravail à domicile , et elles ECONOMISENT !!! pourquoi encore leur filler de l'argent ???? c'est pas electoraliste ça ????


Annonces immobilières