Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Résidences secondaires : les 5 erreurs à ne pas commettre
information fournie par Le Revenu29/01/2022 à 07:05

Posséder une résidence secondaire entraîne des coûts, qui doivent être bien anticipés. (© DR)

Posséder une résidence secondaire entraîne des coûts, qui doivent être bien anticipés. (© DR)

L’achat d’une résidence secondaire est un investissement plaisir où l’affectif a toute sa place. Mais des précautions doivent être prises pour que l'opération ne se transforme pas en gouffre financier.

Envie d’espace, de cocooner avec ses proches… Cette période si particulière semble influer sur l’envie des Français à posséder un pied-à-terre à la mer, à la montagne ou à la campagne.

L’acquisition d’une seconde résidence, comme disent nos amis belges, est un investissement plaisir où l’affectif a toute sa place. Mais c’est aussi une décision à fort impact patrimonial. Mieux vaut donc ne pas se tromper. Cinq erreurs fréquemment commises lors de l’achat d’une résidence secondaire.

1 - Payer trop cher la villa avec piscine de vos rêves

Pour éviter que votre résidence secondaire ne se transforme en gouffre financier, il faut commencer par ne pas la surpayer. Quelques repères pour vous aider à dépenser le juste prix. Pour une maison.

Dans la Manche, comptez : 6.833 euros le m2 au Touquet (selon MeilleursAgents), 6.434 euros à Deauville, 4.941 euros à Trouville.

En Bretagne : prévoyez un budget de 5.367 euros le mètre carré à La Trinité, 4.628 euros à Carnac, 4.498 euros à Dinard.

Sur la façade Atlantique : tablez sur 9.782 euros au Cap-Ferret, 8.247 euros à Guétary, 7.299 euros à Bois-Plage-en-Ré.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la cote grimpe à 17.403 euros à Saint-Jean-Cap-Ferrat, 17.157 euros à Saint-Tropez et 13.592 à Ramatuelle.

2 - Acheter comptant en puisant dans votre épargne

Si vous ne disposez pas des liquidités

Lire la suite sur LeRevenu.com

11 commentaires

  • 31 janvier01:47

    Il est évident qu'une voiture ds les bouchons pollue - que si on avait construit des autoroutes à etg. Pour allez à Lyon en 20 ans on a limite la vitesse on passe sur l'a43 d'une 5 à mnt 1 voix puis revenir sur 2 et donc on passe de 20 min à plus d'une heure de voiture. C'est la bataille entre la fonction publique et le futur puisque ds le futur il y en aura très très peu.


Annonces immobilières