Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rachat, primes : parlez-vous le jargon de l'assurance vie ?
Le Revenu21/11/2020 à 07:04

Les termes utilisés par l'assurance vie sont souvent peu compréhensibles pour les néophytes. (DR)

Les termes utilisés par l'assurance vie sont souvent peu compréhensibles pour les néophytes. (DR)

Le nom «assurance vie» est en lui même un faux ami. Un péché originel qui induit un jargon difficilement compréhensible pour les non initiés. Rachat, primes, fonds en euros, cantonnement, garantie plancher, PPB, effet cliquet, clause bénéficiaire : Le Revenu vous explique tous les termes plus ou moins barbares de l'assurance vie.

L'assurance vie, tout le monde connaît. Avec ses 1.700 milliards d'encours c'est même le placement préféré des Français, après l'immobilier.

Pourtant, ce produit d'épargne très populaire ne fait pas vraiment d'effort pour être facile à comprendre par le commun des mortels. C'est même tout le contraire. Pas besoin d'entrer dans le détail de sa fiscalité ou même dans le méandre de ses frais. Le néophyte sera perdu dès l'énoncé des premières caractéristiques du contrat.

Une vraie-fausse assurance

En fait cela commence avec le nom du support : assurance vie.

Comment ne pas confondre avec une assurance décès ? Les deux produits n'ont pourtant, en pratique, rien à voir. Le premier est un produit d'épargne comportant des avantages fiscaux notamment en cas de décès. Le second est une assurance classique : un capital est versé en cas de survenu de l'accident couvert, l'investissement est à fonds perdus en cas de vie.

En réalité, l'assurance vie est bien une assurance. Mais son objet a été complètement détourné pour en faire un produit d'épargne profitant d'avantages initialement réservés à l'assurance. 

C'est d'ailleurs à cause de cette nature assurantielle que le jargon de l'assurance vie est aussi peu intuitif.

Rachats pour ventes, primes pour versements

Ainsi lorsque vous placez de l'argent sur un contrat vie, il ne sera pas question de versements

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer