Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Quels sont les frais prélevés sur un plan épargne retraite ?
information fournie par Mingzi08/10/2021 à 08:15

Les frais élevés des PER sont pointés du doigt ( Crédits: Fotolia)

Les frais élevés des PER sont pointés du doigt ( Crédits: Fotolia)

S'appuyant sur un rapport publié en juillet par la présidente du CCSF, Bruno Le Maire a récemment déclaré au sujet des PER qu'il « considère aujourd'hui que les acteurs du marché prennent des commissions ou des frais qui sont excessifs ». Frais sur versement, de gestion, d'arbitrage, d'arrérage ... quels sont les frais prélevés sur un PER ?

Les frais sur versement

Les frais sur versement sont prélevés à chaque fois que vous effectuez un versement sur votre PER. Ils peuvent varier de 0 % à 5 % du montant versé. Le rapport de la présidente du CCSF (Conseil consultatif du secteur financier) montre que sur 34 contrats PER étudiés, les frais s'élèvent en moyenne à 3,18 % : cela signifie que pour 10.000 euros versés par l'épargnant, 380 euros sont retenus pour rémunérer l'assureur et 9.620 euros sont effectivement investis sur le PER.

Les PER distribués par les banques et courtiers en ligne bénéficient la plupart du temps de 0 % de frais sur versement. Ceux commercialisés par les banques et sociétés d'assurance comportent généralement des frais sur versement destinés à rémunérer l'accompagnement du conseiller. Ils sont parfois négociables, au cas par cas.

Les frais de gestion

Les frais de gestion du contrat sont prélevés annuellement sur l'épargne investie en fonds en euros ou en unités de compte. Ils servent à rémunérer les frais de l'assureur inhérents à la gestion du PER. Ils varient d'un type de support et d'un assureur à l'autre et sont en général compris entre 0,40 % et 1,20 % par an. Des frais de gestion supplémentaires peuvent être facturés lorsque l'épargnant opte pour une gestion clé en main (gestion profilée, gestion pilotée par exemple).

Des frais de gestion sont également prélevés annuellement par les sociétés de gestion sur les supports en unités de compte. Ils servent à rémunérer l'expertise et le suivi des équipes en charge de la gestion du support. Ils peuvent parfois atteindre 3 %.

Les ETF (Exchange Traded Funds) sont des supports à frais de gestion réduits car l'objectif de ces fonds est de reproduire la performance d'un indice (le CAC 40 par exemple). Ils nécessitent moins d'expertise et de suivi de la part des équipes de gestion et coûtent donc moins cher.

Les frais d'arbitrage

Les frais d'arbitrage sont prélevés lorsque vous passez d'un support à l'autre au sein de votre PER. Ils peuvent représenter jusqu'à 1 % du montant arbitré. Ils sont généralement offerts par les banques en ligne et de nombreux établissements offrent un ou plusieurs arbitrages gratuits dans l'année.

Les frais d'arrérage

Une fois à la retraite, le PER permet de disposer de son épargne sous forme de rente viagère, c'est-à-dire d'un revenu régulier versé à vie. La gestion de la rente occasionne pour l'assureur des coûts qui sont facturés à l'épargnant sous forme de frais d'arrérage. Ceux-ci correspondent à un pourcentage prélevé sur chaque versement de la rente viagère (encore appelé arrérage). Ils peuvent varier de 0 % à 3 % de chaque arrérage.

6 commentaires

  • 07 octobre12:03

    donc en résumé, vous placez 10000€ et 20 ans plus tard, si vous étes encore vivant, il vous reste 5000€ .... et c'est ça qui va faire de nous des retraités privés pour remplacer la retraite public??? y a du boulot!!!autant faire un pea et le gerer soit même...


Annonces immobilières