Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quelle vie mèneront les retraités de 2050 ?

Boursorama avec Pratique.fr18/01/2016 à 15:55

Entre le report programmé de la date du départ en retraite, l'augmentation de l'espérance de vie, et l'amélioration continue des technologies facilitant le quotidien, chacun est en droit aujourd'hui de se demander comment il vivra sa retraite en 2050. Voici un petit voyage dans le futur pour essayer d'entrevoir la retraite de l'avenir.

La maison de 2050 : intelligente, autonome et économe

Une retraite tardive

En 2000, il y avait 11 millions de retraités ; en 2040 ils devraient être 21 millions. S'il était déjà donc compliqué de proposer des pensions retraite permettant à nos aînés d'avoir un bon niveau de vie en 2000, nous sommes en droit de nous demander comment cela se passera en 2040 ou 2050.

De plus, prévu à 60 ans il y a quelques années, l'âge de départ à la retraite ne cesse d'être reporté. À ce jour, l'âge de départ à la retraite à taux plein est fixé à 67 ans. Celui auquel un employeur peut envoyer un salarié à la retraite est fixé à 70 ans. Or il était à 65 ans il y a quelques années. L'âge minimal est, quant à lui, porté à 62 ans, mais en tenant compte de la décote, calculée selon le nombre de trimestres de cotisation manquants. À ce jour, le nombre de trimestres pour lequel il faudra cotiser pour atteindre le taux plein se monte à 172 trimestres, soit 43 ans, alors qu'il était il y a peu de 41,5 ans.

Des retraités en bonne santé

La santé de nos retraités en 2050 ne sera plus une problématique à part entière étant donné les progrès annoncés pour la médecine. Nous pouvons même prévoir de passer d'ici là d'une médecine thérapeutique à une médecine préventive et régénérative. Culture d'organes, implantation de cellules souches, dépistage précoce d'éventuelles maladies graves, nano médicaments... Tout cela nous permet d'envisager une augmentation de l'espérance de vie d'une décennie tous les 20 ans, pour les plus aisés.

Entre virtuel et réalité : une retraite 2.0

Notre vie de tous les jours sera également extrêmement facilitée par les technologies. Nos retraités seront sans doute équipés de lunettes de vue et lentilles de contact sur lesquelles diverses informations pourront s'afficher : mails, météo, agenda... Les retraités en difficulté pourront se faire aider par de vrais robots qui pourront réaliser de nombreuses tâches à leur place ou avec eux.

Les maisons et appartements seront sans aucun doute équipés d'une domotique perfectionnée qui offrira à chacun une meilleure gestion de ses dépenses énergétiques, mais aussi une plus grande sécurité. Les futurs retraités seront connectés et piloteront leur habitat depuis leur Smartphone, tablette, ou peut être un nouvel instrument encore inconnu à ce jour.

Trucs et astuces

Ces avancées programmées nécessitent de disposer de revenus suffisants pour en profiter. Progrès de la médecine, domotique et objets connectés représentent un coût important. C'est pourquoi la constitution d'un capital par des plans d'épargne ou des investissements immobiliers, par exemple, doit se penser dès aujourd'hui pour envisager une retraite en toute sérénité.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.