1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Puits ou forage chez soi : quelles sont les obligations ?
Boursorama avec Pratique.fr24/12/2018 à 08:00

Le choix entre le puits et le forage dépendra notamment de vos besoins et de la nature du sol mais aussi de votre budget. Si le coût d'un forage sera nettement plus élevé que celui du puits, les avantages d'un tel ouvrage sont nombreux, notamment quant à la qualité de l'eau. Dans tous les cas, que vous optiez pour un puits de surface ou un forage sur votre terrain,  vous devrez respecter certaines règles particulières. 

Puits ou forage chez soi : quelles sont les obligations ? / iStock.com - schulzie

Puits ou forage : avantages et inconvénients

De par leurs modes de construction très différents (manuelle pour un puits, avec une foreuse pour un forage), leurs coûts varient énormément. Un forage vous coûtera en effet, selon le terrain, 4 à 10 fois plus cher que la construction d'un puits. Un puits est généralement construit par un puisatier et ne nécessitera pas de creuser plus profond que 20 mètres, alors qu'un forage pourra parfois excéder 80 mètres. Les matériaux sont également différents, un forage nécessitera en effet une tête de forage étanche, des tubes en PVC et parfois une pompe. Une fois l'investissement effectué, un forage présentera toutefois de nombreux avantages. Tout d'abord, son débit est régulier et peut offrir jusqu'à 5m3 par heure, sans commune mesure à ce que donne un puits qui couvre rarement les besoins d'une famille. La pression est également bien meilleure avec un forage. Ensuite, la qualité de l'eau recueillie à l'aide d'un forage est nettement plus pure et plus sûre puisque protégée des bactéries de surface. Par conséquent, l'eau de forage ne nécessite qu'une analyse par an. Alors que l'eau d'un puits demande une surveillance constante.  Un forage est donc plus indiqué pour une utilisation quotidienne et collective pour toute la famille. A fortiori si vous vivez dans un endroit enclavé et ne disposez pas de lignes d'eau municipales. Un puits suffira si vous ne l'utilisez que pour arroser votre jardin et votre pelouse. 

Puits ou forage : les règles à suivre

Quelle que soit l'option que vous choisirez, vous devrez vous soumettre à certaines obligations. Selon la loi, un régime de déclaration et d'autorisation s'applique en fonction de la profondeur du puits, du débit, de la localisation et de l'usage fait de l'eau. Depuis le 1er janvier 2009, tout particulier qui souhaite réaliser une construction de prélèvement d'eau souterraine doit le déclarer.  Ces déclarations se feront en mairie si l'usage est extérieur et auprès de la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) pour un usage sanitaire et/ou alimentaire.  Une déclaration est nécessaire pour tout sondage, forage, pompage ou création de puits, y compris pour de simples prélèvements, et ce jusqu'à 200 000 m3 d'eau par an. Au-delà, vous devrez demander une autorisation. Idem, si vos prélèvements sont supérieurs ou égaux à 8m3/h. En deçà, une simple déclaration suffit.  Des sanctions peuvent être prises envers les contrevenants. Celles-ci peuvent être de nature financière, ou prendre la forme d'une exécution d'office (mise en conformité) ou d'une suspension d'exploitation. Des sanctions pénales peuvent s'ensuivre.  Tous les détails figurent dans l'article R 214-1 du code de l'environnement.

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    03 janvier18:00

    quoiqu'il en soit...attention aux puits de la discorde...;-(((

    Signaler un abus

  • lahoude
    23 décembre17:24

    moi non plus frenchto

    Signaler un abus

  • cconan
    23 décembre17:03

    Est-ce réellement vrai que l'on paierait un taxe de rejet au tout à l'égout si on déclare un puit. Je ne l'ai jamais constaté personnellement.

    Signaler un abus

  • latourar
    23 décembre16:37

    Ne déclarez pas votre puits, vous payerez une taxe de rejet au tout à l'égout!

    Signaler un abus

  • dupon666
    23 décembre14:33

    je ne donne pas mon avis frenchto ,je fais un simple constat...relisez bien

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer