1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Prélèvement à la source : 800 000 Français ont modulé leur taux en seulement trois mois
Boursorama avec Newsgene09/04/2019 à 10:48

Prélèvement à la source : 800 000 Français ont modulé leur taux en seulement trois mois

Trois mois après l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, un peu plus de 800 000 foyers fiscaux ont déjà demandé une modulation de leur taux pour tenir compte d'un changement de situation. Parfois à la baisse, en cas de départ à la retraite par exemple, mais aussi à la hausse pour anticiper une augmentation de revenus au cours de l'année.

Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier dernier. Alors que les premières déclarations de revenus depuis cette réforme sont actuellement distribuées dans les boîtes aux lettres des contribuables, l'heure est au bilan. Avec un constat : les Français semblent avoir adopté le fonctionnement de ce nouveau dispositif. En trois mois, un peu plus 800 000 foyers fiscaux ont ainsi modulé leur taux de prélèvement, rapporte RTL ce mardi.

Une modulation du taux pour coller aux revenus du moment

450 000 d'entre eux ont obtenu une baisse après avoir signalé un changement de situation : diminution des revenus ou encore naissance d'un enfant. Auparavant, ils auraient dû attendre septembre 2020 pour que le système tienne compte de cette baisse de revenus et ainsi payer moins d'impôts, précise RTL.

Les autres ont demandé une hausse de leur taux pour anticiper une augmentation de revenus au cours de l'année. Ils sont 352 000 foyers dans ce cas. Leur objectif : éviter les mauvaises surprises en 2020 lorsque l'administration fiscale aura pris connaissance de cette nouvelle situation financière. Quitte à payer davantage d'impôts dès cette année.

Le concept même de la réforme semble donc tenir ses promesses : adapter l'impôt en fonction des revenus du moment pour ne plus se baser sur une situation financière parfois obsolète. Le passage se déroule pour le moment sans accroc notamment grâce une information efficace. Bercy a en effet enregistré 40 millions de connexions sur le site impots.gouv.fr entre janvier et mars, soit 10 millions de plus que sur la même période l'an dernier, rapporte Europe 1.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer