Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris : Jugée trop riche pour vivre dans son HLM

Boursorama avec Newsgene06/02/2017 à 17:29

Paris : Jugée trop riche pour vivre dans son HLM

La justice a rendu sa décision le 16 janvier dernier : une kinésithérapeute de 61 ans qui occupe seule une habitation à loyer modéré (HLM) de 80 m² située dans le XVe arrondissement de Paris, va devoir quitter son logement avant le mois de juin. La Parisienne gagne en effet plus de 60.000 euros par an et ses revenus sont donc trop élevés pour pouvoir prétendre à un logement social. La locataire, qui a épuisé toutes les possibilités que lui laissait le droit français pour tenter de conserver son appartement, avait emménagé en’91, une époque à laquelle son salaire lui donnait accès à une HLM.

Un loyer initial 440 euros

Voilà pourquoi la kinésithérapeute payait initialement un loyer mensuel de 440 euros pour ce logement situé rue Saint-Charles et disposant par ailleurs d’une grande terrasse. En 2011, en application des lois Boutin et Mol, les revenus communiqués par la locataire à la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris) avaient entraîné l’ajout d’un complément de loyer. L’occupante des lieux avait alors dû s’acquitter de 1.146 euros chaque mois. Un montant qui reste avantageux puisque, comme l’indique un expert en immobilier cité par Le Parisien, un tel appartement se loue entre 1.800 et 2.000 euros sur le marché classique.

Injuste, selon la locataire

Mais comme le stipule la loi, après deux années consécutives où les revenus déclarés dépassent le plafond fixé, le deuxième plus important bailleur social de la capitale a notifié à la Parisienne son obligation de libérer l’appartement sous trois ans. Depuis janvier 2015, la professionnelle de santé occupait donc son habitation sans en avoir le droit, même si elle continue de régler son loyer. Une situation qui va prendre fin au grand dam de la principale concernée, qui la trouve injuste, explique une source proche du dossier. En effet, la sexagénaire va voir ses revenus diminuer avec son prochain départ en retraite. L’avocat de la professionnelle de santé souligne également que la loi « empêche la mixité sociale » en éloignant des immeubles HLM les occupants jugés trop riches.

120.000 familles en attente

L’argument ne convainc pas Ian Brossat, adjoint (PC) au Maire de Paris en charge du logement, pour qui « il est normal que le droit au maintien dans les lieux soit remis en cause lorsque les plafonds de ressources explosent ». Et de rappeler que 120.000 familles parisiennes attendent actuellement une HLM.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.