Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lille : Un pharmacien condamné pour avoir escroqué la Sécurité sociale de près d'un million d'euros
Boursorama avec Newsgene27/10/2020 à 14:59

Le pharmacien de 33 ans a été condamné à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis. (Pixabay / WilliamCho)

Le pharmacien de 33 ans a été condamné à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis. (Pixabay / WilliamCho)

Un pharmacien de la métropole lilloise était accusé d'avoir détourné plus de 900 000 euros à plusieurs caisses d'assurance maladie, entre 2016 et 2019. Il a récemment été condamné à trois ans de prison, dont un an et demi avec sursis, une amende et dix ans d'interdiction de gestion de société. La peine initialement requise était plus clémente. 

Un pharmacien de 33 ans a récemment été condamné à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis, pour le détournement d'une somme estimée à près d'un million d'euros. L'homme devra également s'acquitter d'une amende de 10 000 euros, a décidé le tribunal de Lille. La même sanction financière a été prononcée à l'encontre de l'officine dont le mis en cause avait pris la direction en août 2016, rapporte La Voix du Nord.  La justice a également prononcé une interdiction de gérer une entreprise d'une durée de dix ans. La partie ferme de sa peine d'emprisonnement pourra être aménagée. Les modalités d'exécution de la sanction seront déterminées lors d'une audience à venir avec un juge d'application des peines.

913 000 euros confisqués sur ses comptes

En septembre dernier, le parquet avait requis une peine de prison intégralement assortie d'un sursis. Le professionnel de santé était accusé d'avoir subtilisé plusieurs centaines de milliers d'euros à différentes caisses d'assurance santé entre août 2016 et février 2019. Au total, 913 000 euros ont été confisqués sur plusieurs comptes du pharmacien. Celui-ci avait reconnu les malversations mais avait affirmé qu'elles atteignaient un montant de 700 000 euros.

Une marge commerciale suspecte

Une Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) avait déposé plainte contre le trentenaire en décembre 2018. La marge commerciale réalisée par la pharmacie reprise par le suspect avait très vite atteint 50,4 %. A titre de comparaison, le chiffre moyen enregistré par les officines est de 33 %. Le pharmacien était accusé d'avoir facturé à la Sécurité sociale des prestations inexistantes.

Le prévenu aurait choisi pour ses détournements des patients dont les pathologies entraînaient des dépenses importantes. La justice doit désormais déterminer le montant des préjudices subis par les différentes caisses qui ont porté plainte contre le fraudeur.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • f.cande1
    28 octobre09:03

    Il suffirait de rétablir la facturation sur le compte améli pour que chaque patient puisse vérifier les médicaments et actes prescrits. Il est est le seul à savoir ce qui a été fait réellement. Pendant le confinement certains médecins ont facturé des actes inexistants... j'avaiS oublié surtout pour les patients pris à 100%

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer