Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les promoteurs immobiliers jugent la reprise fragile

Le Figaro04/02/2015 à 18:47

Le marché du logement neuf souffre toujours. Dix grands dirigeants de la promotion immobilière interrogés par Explorimmoneuf expliquent ce qui se passe concrètement sur le terrain et donnent des idées pour faire repartir l’activité.

Avec moins de 300.000 nouvelles constructions en 2014 alors que l’objectif initial du candidat Hollande était de 500.000 par an, la pénurie de logements ne cesse de s’alourdir. Il y a, selon les professionnels, urgence à éviter la spirale dépressive. D’autant que l’activité est au plus bas avec une inexorable chute des mises en vente, le recul de l’accession à la propriété et le retrait des investisseurs. L’année 2015 sera-t-elle marquée par la reprise de l’activité grâce aux nouvelles mesures du plan de relance (investissement locatif Pinel, PTZ renforcé…)? Les professionnels veulent y croire mais attendent des actes (leurs témoignages respectifs sont accessibles sur chacun des liens ci-dessous).

Tous les promoteurs sont unanimes sur la nécessaire mobilisation foncière et la stabilisation de l’encadrement législatif et fiscal. Mais les priorités ne sont pas forcément les mêmes pour tous. Pour Philippe Plaza (Eiffage), il faut prioriser l’action sur la libération des terrains publics et privés. Le blocage de nombreux projets dans certaines villes depuis le changement d’équipe municipale est pointé du doigt. Stéphane Theuriau (Cogedim), Christian Rolloy (Promogim), Olivier de la Roussière (Vinci) et Serge Grzybowski (Icade), considèrent que l’Etat doit favoriser les maires bâtisseurs. François Bertière (Bouygues Immobilier) indique par ailleurs que 25.000 à 30.000 logements restent toujours bloqués en raison des recours.

De son côté, Nordine Hachemi (Kaufman & Broad) milite pour donner la priorité aux primo-accédants tandis que Jean-Phillippe Bourgade (Marignan) et Bruno Corinti (Nexity) réclament davantage de visibilité pour les acquéreurs. Christian Terrassoux (Pitch) constate que les effets des récentes mesures annoncées par le gouvernement tardent à se faire sentir, «elles vont dans le bon sens mais le temps politique et le temps économique n’ont pas la même horloge», rappelle-t-il.

D’une façon générale, l’heure est à l’apaisement et les professionnels interrogés estiment que les mesures gouvernementales pour relancer le logement vont dans le bon sens. «Il faut rétablir la confiance et faire en sorte que les mesures annoncées se concrétisent et soient pérennes» martèle François Bertière. Le choc foncier n’a pas eu lieu. Il se fait toujours attendre. La rareté de l’offre et l’incompressibilité des coûts de production maintiennent des prix élevés pour les particuliers. Dans un contexte économique difficile, «en 2015, l’attentisme risque de perdurer», résume Olivier de la Roussière.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.