Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les démarches administratives en ligne facilitées
Boursorama avec Pratique.fr27/10/2020 à 15:00

Dans le cadre du plan de relance, le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques disposera d'un budget de 1 milliard d'euros pour numériser l'administration française. La ministre Amélie de Montchalin a présenté en septembre les grands axes de son plan de numérisation, avec un objectif ambitieux : en 2022, les Français pourront réaliser 250 démarches administratives courantes intégralement en ligne. 

Les démarches administratives en ligne facilitées - iStock-fizkes

Les démarches administratives en ligne facilitées - iStock-fizkes

Une administration déphasée

Présenté par Amélie de Montchalin courant septembre, ce projet répond à une problématique bien actuelle. À l'heure de la numérisation, et alors que le télétravail est en passe de s'ancrer dans la réalité des citoyens et des entreprises, l'administration traîne la patte. La ministre déclare à l'envi : « on ne peut pas moderniser le pays et laisser l'État en décalage ». La ministre a annoncé que le ministère avait mis en place un suivi des 250 démarches administratives les plus courantes effectuées par les Français (demande de certificat de naissance, affiliation à la CAF, etc.). Il en ressort que 28 % de ces démarches ne sont pas du tout numérisées. Pour celles qui le sont, le taux de satisfaction n'est pas glorieux, variant entre 25 % et 90 % selon les démarches. Le ministère entend améliorer sensiblement l'accessibilité aux démarches en ligne, en traquant notamment les cas de « fausses numérisations » -- la démarche débute effectivement en ligne, mais s'achève par l'envoi d'un courrier postal -- et atteindre un taux d'au moins 70 %. Tout cela, assure la ministre, se fera dans le respect du RGPD, la réglementation européenne de protection des données.

La répartition du budget

La moitié du budget alloué sera utilisé pour des projets internes aux différents ministères, en lien avec la modernisation des infrastructures numériques et la cyber sécurité. L'autre moitié sera octroyée aux outils interministériels et dédiée à la transformation numérique et à la mise en place de plateformes et formulaires sécurisés pour les démarches en ligne. Cette partie du projet sera directement pilotée par la ministre. Lors de sa présentation fin septembre Amélie de Montchalin annonçait qu'elle contacterait courant octobre « tous les ministres pour faire le bilan des points forts et des points faibles de leur administration en matière de numérisation ».

Ce que cela implique pour les administrations

Le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques entend utiliser la numérisation pour transformer en profondeur les administrations françaises en fluidifiant la circulation des données entre les différents organes. La numérisation permet l'automatisation d'un certain nombre de tâches actuellement effectuées par les fonctionnaires. L'un des objectifs visés par la ministre est donc de recentrer la mission des administrations sur le conseil et l'accompagnement des entreprises et des citoyens. Conséquence logique de la numérisation : les fonctionnaires devraient également bénéficier d'un accès facilité au télétravail. Ces actions déployées à court terme devraient permettre d'améliorer de manière significative l'accès aux démarches, ainsi que la qualité du service offert par les administrations.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3222033
    01 novembre15:36

    Beaucoup de seniors n'ont pas d'ordinateur relié à internet ou ne savent pas effectuer des démarches en ligne.Il convient de ne pas oublier ce fait.CordialementPh.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer