Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le marché du neuf en baisse
Boursorama avec Pratique.fr24/07/2020 à 08:30

Le marché du logement neuf était en berne au premier trimestre 2020.  Selon une étude de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI), il s'est vendu 12 000 logements neufs en moins durant le premier trimestre 2020 par rapport à la même période en 2019. Si la situation sanitaire ne joue pas en la faveur des transactions immobilières, plusieurs facteurs expliquent la chute du marché des logements neufs. Décryptage.

iStock-ewg3D

iStock-ewg3D

Des procédures administratives trop longues

L'étude de la FPI démontre que le confinement et la crise sanitaire ne sont pas entièrement responsables de la baisse de l'offre et de la demande en matière de logements neufs en France. Le marché était en berne bien avant l'instauration des mesures de confinement. Pour les experts, la baisse du marché du neuf est multifactorielle. Ils pointent notamment du doigt la complexité et la longueur des procédures administratives, le processus d'obtention des permis de construire, ainsi que les tarifs pratiqués au sein des différents corps de métiers de la construction.       Ces problématiques, qui ont pesé sur les constructions et les mises en vente ces derniers mois, se sont intensifiées lors de la crise sanitaire. Le gel des activités durant le confinement a retardé le traitement des demandes de permis de construire et suspendu les nouvelles demandes. Les chantiers étaient quant à eux à l'arrêt. Si la construction des logements neufs reprend graduellement, les mesures sanitaires continuent d'affaiblir les différents organes administratifs et corps de métiers du bâtiment. Les experts indiquent qu'après un arrêt de plusieurs mois, il sera certainement impossible de rattraper les retards des chantiers des constructions neuves cette année. À terme, les promoteurs estiment que l'offre de logements collectifs sera inférieure d'environ 100 000 logements cette année par rapport à 2019.

Baisse de la demande

Au premier trimestre, les ventes de logements neufs ont chuté de 30 %, avec près de 12 000 logements vendus en moins par rapport à la même période l'année dernière. En détail, la fédération indique une baisse de - 25,2 % pour les ventes en accession (résidence principale), - 30,8 % pour l'investissement locatif et - 41,1 % pour les ventes en bloc (ventes auprès des bailleurs sociaux et des investisseurs institutionnels). La crise économique qui résulte de la crise sanitaire a sérieusement impacté le pouvoir d'achat des Français. Les professionnels estiment ainsi que près de 50 000 logements neufs pourraient ne pas être vendus cette année, en raison de la frilosité des banques et des acheteurs. Si l'offre et la demande sont en baisse, le prix de vente moyen des logements neufs ne cesse de croître. Un logement neuf se vend actuellement plus cher qu'à la même époque en 2019. Le prix au mètre carré a ainsi augmenté de 2,3 % en moyenne sur tout le territoire, atteignant les 4 485 euros. En Île-de-France, l'augmentation est plus importante, avec 4,7 % de plus entre 2019 et 2020, pour un prix moyen de 5 280 euros au mètre carré.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • asaliba
    24 juillet13:29

    Logique suite forte dépression économique générale

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer