Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La SNCF supprime certains trains prévus cet été
information fournie par Le Figaro12/06/2020 à 08:50

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

«Cela concerne moins de 5% de trains cet été», précise l'entreprise.

La SNCF indiquait en début de semaine qu'elle misait sur un retour à la normale de son trafic à la fin du mois de juin. Tous les trains TGV, INOUI, OUIGO et Intercités circulant cet été sont ouverts à la réservation et «sont garantis de circuler», assurait l'entreprise, qui a la permission de vendre toutes les places à bord (et plus seulement une sur deux) depuis le 2 juin.

Ce «retour à la normale» n'est toutefois pas total. Sur les réseaux sociaux, certains voyageurs ont en effet manifesté leur mécontentement. Ils ont eu la mauvaise surprise de recevoir un e-mail ou un SMS les informant de l'annulation de leur trajet, prévu en juillet ou en août.

Taux d'occupation trop faible

«La crise sanitaire a eu un impact très fort sur les projets de voyages des Français et les taux d'occupation enregistrés à ce jour sur les mois de juillet (10 à 15%) et août (6%) sont très faibles», écrit la SNCF au Figaro. Et de poursuivre : «La SNCF a pris la décision de rationaliser les circulations de ses trains grande vitesse et longue distance pour proposer une offre nominale (entre 95% et 100%) permettant à un maximum de voyageurs de partir en vacances cet été».

En conséquence, quelques trains - au très faible taux d'occupation - ont donc été annulés. «Cela concerne moins de 5% de trains cet été», précise la SNCF.

Les clients ayant réservé des billets sur ces trains ont été recontactés ou sont en train d'être recontactés par e-mail ou par SMS, explique l'entreprise ferroviaire. «Ils ont la possibilité de se reporter sur un train circulant le même jour à des tarifs similaires ou d'annuler leur billet sans frais. De nombreuses places sont encore disponibles sur les autres trains sur les mêmes destinations» à des tarifs attractifs à moins de 49 euros, conclut la SNCF.

0 commentaire

Annonces immobilières