Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Fiscalité : La baisse des impôts pourrait représenter 14 milliards d'euros d'ici 2020
information fournie par Boursorama avec Newsgene11/04/2019 à 09:07

Fiscalité : La baisse des impôts pourrait représenter 14 milliards d'euros d'ici 2020

Fiscalité : La baisse des impôts pourrait représenter 14 milliards d'euros d'ici 2020

La baisse des impôts sur les ménages devrait atteindre 14 milliards d'euros d'ici 2020, selon des données du Programme de stabilité du gouvernement. La plus grosse part de cette réduction interviendra cette année avec la nouvelle baisse de la taxe d'habitation et la suppression de certaines cotisations sociales.

Les ménages Français devraient bénéficier d'une baisse d'impôt d'au moins 14 milliards d'ici à 2020, selon les chiffres du Programme de stabilité dévoilés ce mardi par Les Echos . Ce chiffre pourrait encore gonfler puisqu'il ne tient pas compte des mesures fiscales issues du Grand débat qui seront bientôt annoncées par Emmanuel Macron.

Cette année, l'allégement de la fiscalité devrait atteindre 10,6 milliards d'euros avant une nouvelle étape de 3,1 milliards en 2020, d'après le document qui présente la stratégie budgétaire de la France.

Taxe d'habitation et cotisations salariales en moins

Pour 2019, la suppression des cotisations salariales pour les actifs représente une baisse d'impôt de 4 milliards d'euros et la nouvelle diminution de la taxe d'habitation, de 3,8 milliards d'euros. A ces deux mesures s'ajoute l'annulation de la taxe carbone (1,9 milliard d'euros) et la baisse de la CSG pour les retraites modestes (1,6 milliard d'euros).

On est donc bien au-delà de la réduction de six milliards d'euros promise par Emmanuel Macron en septembre dernier, quand il avait présenté son budget pour 2019, rappelle Les Echos .

Augmentation des impôts pour les entreprises en 2019

Pour 2020, la réduction d'impôt de 3,1 milliards d'euros découlera essentiellement de la fin de la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des Français. Si la défiscalisation des heures supplémentaires pourrait permettre aux Français d'économiser 800 millions d'euros supplémentaires, d'autres mesures compenseront comme la hausse des taxes sur le tabac (600 millions).

Les ménages aux revenus modestes sont les principaux bénéficiaires de toutes ces mesures. Pour les entreprises par contre, le constat est différent. Les impôts devraient augmenter de 200 millions d'euros en 2019 avant une baisse de 2,4 milliards d'euros en 2020 selon le Programme de stabilité qui doit être publié ce mercredi.

4 commentaires

  • 10 avril13:58

    Avec tous ces moins et ces plus .Il nous restera combien dans notre assiette au final....


Annonces immobilières