Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

FCP, Sicav : quel est l'impact des frais sur le rendement final d'un investissement ?
Mingzi03/11/2020 à 09:23

Plusieurs types de frais peuvent s'appliquer lors de l'investissement dans un FCP ou une Sicav. (Crédit photo: Fotolia)

Plusieurs types de frais peuvent s'appliquer lors de l'investissement dans un FCP ou une Sicav. (Crédit photo: Fotolia)

Quel est l'impact des frais appliqués par les FCP et Sicav sur le rendement final d'un investissement au bout d'un an et au bout de 10 ans ? La réponse de l'AMF à travers des simulations.

L'ensemble des frais appliqués par un FCP (fonds commun et placement) ou une Sicav est indiqué dans le DIC (document d'information clé), un document synthétique et standardisé qui présente toutes les informations que l'épargnant doit connaitre sur un fonds avant d'investir. Il présente ses principales caractéristiques, l'ensemble des frais supportés par l'investisseur, les risques et l'historique des performances. Le DIC doit obligatoirement être remis par le conseiller à son client avant d'investir. 

Plusieurs types de frais peuvent s'appliquer

Plusieurs types de frais peuvent s'appliquer lors de l'investissement dans un FCP ou une Sicav.

Tout d'abord, les frais d'entrée : lors de l'achat d'une part de fonds, il faut acquitter des droits d'entrée. Ils sont le plus souvent compris entre 0% et 5% et sont en général négociables.

Les frais courants : les fonds appliquent des frais de gestion et de fonctionnement. Ils sont déduits de la performance affichée. Ils permettent de rémunérer le gérant du fonds pour sa gestion, les rétrocessions reversées au distributeur, les éventuelles commissions de surperformance financière de la société de gestion. Ils varient selon le type de fonds.

Les frais selon les enveloppes : si les fonds sont par exemple détenus dans une « enveloppe » comme un contrat d'assurance vie, il faut ajouter les frais de gestion annuels du contrat. Selon l'AMF, ils sont de 0,80% par an en moyenne.

Selon l'AMF et Six Financial Information, les frais annuels moyens par catégorie de fonds en 2018 sont les suivants :

  • Monétaire : 0,1%
  • Obligations en euros : 0,6%
  • Actions de pays de la zone euro : 1,4%
  • Actions internationales : 1,6%
  • Diversifiés : 1,6%
  • Actions françaises : 1,8%

L'impact des frais sur un an

L'AMF prend l'exemple d'un investissement de 1.000 euros avec des frais d'entrée de 3%. Après application de ces frais d'entrée, 970 euros sur les 1.000 euros déboursés par l'épargnant sont réellement investis. Supposons ensuite que le rendement brut soit de 5% et les frais courants de 2% : le rendement net communiqué à l'épargnant est alors de 3%. À l'issue de la première année, l'épargne s'élève donc à 998 euros. Si la somme a été investie sur un contrat d'assurance vie, il faut également retirer les frais de gestion de 0,80%. Au final, après un an, l'épargne atteint 990 euros. Dans cet exemple, l'épargnant n'a pas récupéré sa mise de départ.

L'impact des frais sur 10 ans (sur un fonds Actions)

L'AMF prend l'exemple de 100 euros versés chaque mois pendant 10 ans avec un rendement brut de 5% par an. Le capital total versé est donc de 12.000 euros. Après avoir retranché le frais d'entrée (120 euros), la somme réellement investie s'élève à 11.800 euros. Après application du rendement annuel de 5% par an (soit un gain brut de 4.464 euros), des frais courants de 1,5% par an (soit 1.184 euros) et des frais du contrat d'assurance vie de 0,8% par an (soit 578 euros), l'épargnant récupère au bout de 10 ans la somme de 13.583 euros, ce qui correspond à un taux de rendement net final de 2.63% par an. Dans cet exemple, l'épargnant ne récupère en réalité que 46% du rendement brut. En effet, l'ensemble frais représente 54% du gain total :  les frais d'entrée représentent 3%, les frais courants 34% et les frais de gestion du contrat 17%.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • goufio2
    03 novembre10:14

    Je voulais écrire tout ce que l'on achète par ailleurs.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer