Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Excédés face à l'attente aux caisses, des clients abandonnent 168 caddies dans un supermarché
Le Figaro05/05/2021 à 10:12

(Crédits photo : Unsplash - Markus Spiske )

(Crédits photo : Unsplash - Markus Spiske )

Privés de caissiers, le Géant Casino de Fréjus avait ouvert ses portes en libre-service ce samedi 1er mai.

Mauvaise surprise pour les employés du Géant Casino de Fréjus (Var) en arrivant sur leur lieu de travail le dimanche 2 mai. La veille, plus d'une centaine de caddies ont été laissés à l'abandon dans les allées du supermarché. La raison ? Face à la longue attente aux caisses automatiques du magasin, certains clients impatients ont abandonné leur chariot avec leur course à l'intérieur.

9 caddies de produits frais jetés

Bien qu'il s'agisse d'un jour férié, le supermarché avait gardé ses portes ouvertes en libre-service. L'absence de caissiers en raison de la fête du Travail a contrasté avec l'afflux de clients de ce samedi, qui ont dû se contenter des quelques caisses automatiques pour régler leurs achats. Ainsi, chaque client devait tour à tour scanner, peser, ranger et payer par carte, via l'application Casino Max ou par espèce en caisse rapide ses courses, ce qui a engendré de longues queues au moment de payer. Excédés face à l'attente, certains clients ont abandonné leur course, laissant derrière eux 168 caddies dispersés dans les allées du supermarché.

En arrivant le lendemain, les salariés ont dû s'occuper du rangement et du réapprovisionnement des rayons. Si la veille, certains clients s'étaient donné la peine de ranger une partie de leur course avant de partir, l'équivalent de 9 chariots remplis de produits frais et surgelés ont malgré tout dû être jetés à la poubelle, comme le rapporte le quotidien Var-matin, qui a partagé des vidéos illustrant l'ampleur de phénomène.

Contactée par Le Figaro, la communication des enseignes Casino tient à rappeler la rigueur à respecter quand la chaîne du froid est brisée. Elle avance que cette rupture empêche le supermarché de distribuer ses produits frais et surgelés, même gratuitement. Elle tient également à mettre en exergue sa communication en amont pour prévenir le risque de fréquentation dans les magasins ce 1er mai. «Nos clients ont été largement informés avant l'ouverture, en précisant le fait que le samedi était un gros jour, que le magasin était en libre-service et que notre personnel ne travaillait pas ce jour-là», a-t-elle déclaré. Pour relativiser, elle ajoute également qu'environ 2300 clients sont «passés en caisse sans difficulté» ce samedi.

Mais une situation qui aurait pu être anticipée, estime le syndicat du magasin qui déplore son ouverture un jour férié ainsi que l'utilisation de bornes automatiques. «Quitte à ouvrir, il aurait fallu mettre les moyens pour ouvrir dans de bonnes conditions, comme davantage d'agents de sécurité, au moins pour réguler les flux, regrette Jean-Luc Farfal, délégué syndical de Groupe CFDT chez Casino. Il aurait aussi fallu faire en sorte qu'il y ait assez de gens à la hot-line pour répondre lorsqu'il y avait un problème dans les bornes automatiques. C'est ce qui explique pourquoi il y a eu tant de queues aux caisses». De son côté, la communication des enseignes Casino dit réfléchir à de nouvelles solutions pour éviter que cette situation ne se reproduise.

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gouraudp
    06 mai09:23

    rillouto....cdiscount c'est tres bien et c'est français !...............................................Vas voir sur le site et tu verras comme sur AMAZON des produits venant directement de chine......

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer