Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Escroquerie : de faux notaires sévissent dans plusieurs départements et proposent de juteux héritages
information fournie par Boursorama avec Newsgene22/12/2020 à 09:52

Des victimes de faux notaires ont été recensées dans les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Landes. (Pixabay / Tama66)

Des victimes de faux notaires ont été recensées dans les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Landes. (Pixabay / Tama66)

La Chambre interdépartementale des notaires alerte sur une arnaque répandue ces dernières semaines dans les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Landes. Plusieurs personnes auraient ainsi été victimes de faux notaires qui leur avaient promis un bel héritage après le décès d’un proche.

Une quinzaine de personnes auraient déjà signalé l’arnaque en l’espace d’une semaine dans plusieurs départements français. Comme le rapporte France Bleu, de faux notaires sévissent actuellement dans les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Landes. La Chambre des notaires interdépartementale alerte donc sur les pratiques de ces usurpateurs qui promettent à leurs victimes d’alléchants héritages.

Un acompte de 5 %

La technique est bien rodée : les escrocs repèrent des familles endeuillées en épluchant les avis de décès. Ils envoient ensuite des mails à leurs victimes en leur promettant un héritage et récupèrent au passage le livret de famille et les papiers d’identité. Les faux notaires réclament ensuite un acompte de 5 % pour pouvoir ensuite toucher les sommes promises. 12 000 euros auraient ainsi été détournés dans la région jusqu’à présent.

De faux documents officiels

Sylvain Amédée, secrétaire général de la chambre des notaires interdépartementale des Landes, Pyrénées-Atlantiques, et Hautes-Pyrénées, explique à nos confrères que les malfaiteurs joignent à leurs courriels des documents qui semblent authentiques. Difficile donc pour des non-initiés de voir la supercherie.

Les notaires (les vrais cette fois) invitent les victimes à se manifester auprès de la Chambre interdépartementale en appelant le 05.59.80.33.18. Ils précisent également qu’il est nécessaire de porter plainte en cas d’arnaque avérée, auprès de la gendarmerie ou de la police.

4 commentaires

  • 22 décembre12:42

    En FRANCE avec nos lois de bisounours ils ne risquent absolument rien


Annonces immobilières