Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Du nouveau sur le front Linky
Boursorama avec Pratique.fr11/12/2020 à 16:30

Depuis le temps qu'il fait polémique, le compteur Linky vient de perdre deux batailles juridiques le même jour ! La première dans l'Hérault, a donné raison à un particulier qui refusait depuis un an l'installation du compteur dans son logement neuf. La seconde provient de la Cour d'appel de Bordeaux qui a reconnu, dans une ordonnance rendue le 17 novembre dernier, les dommages causés par les rayonnements du compteur Linky. C'est une sacrée victoire pour les « anti Linky » car, en reconnaissant des risques inhérents aux champs électromagnétiques, ainsi qu'une « fonction illicite » au compteur Linky, la justice renforce leur combat, déjà très actif...

Du nouveau sur le front Linky - iStock-Eric Bascol

Du nouveau sur le front Linky - iStock-Eric Bascol

Compteur Linky : il est loin de n'avoir que des amis !

Qu'ils se mobilisent en tant que particuliers ou sous la forme de collectifs (Stop Linky, Robin des toits, Stéphane Lhomme etc.) les anti-Linky font entendre leurs voix de manière virulente depuis des années ! Et la liste des reproches faits au compteur imposé par Enedis est longue... La dangerosité des ondes électromagnétiques. Les ondes émises via la technologie CPL sont accusées d'être dangereuses pour la santé, et perturbantes pour les électro-hypersensibles ; Une technicité peu fiable. Les anti Linky reprochent en effet, enquête à l'appui, des coupures d'électricité et des dysfonctionnements d'appareils électriques qui surviendraient souvent après la pose du compteur ;  Un problème de protection des données. En permettant de récupérer toutes les données de consommation des foyers équipés, le compteur Linky est accusé « d'espionnage ». Des arguments commerciaux fallacieux. Les anti Linky reprochent un manque de lisibilité dans les suivis de la consommation et contestent les économies promises par Enedis suite à l'installation de ce nouveau compteur.

Quelles conséquences pourraient avoir le jugement de la Cour d'appel de Bordeaux contre Linky ?

"Chaque consommateur, même non-victime des ondes, voit sa position renforcée contre ENEDIS, puisque la Cour écrit, noir sur blanc, qu'aucun texte réglementaire ou légal, national ou européen, ne lui impose l'installation de compteurs de type Linky." - déclare Christophe Lèguevaque, avocat, cofondateur de MySMARTcab. Ce cabinet est à l'origine de l'action collective menée à Bordeaux contre Enedis. Il considère qu'en condamnant la société Enedis à protéger treize personnes exposées aux rayonnements causés par Linky, la Cour a offert une double victoire... Non seulement au profit des victimes d'électrohypersensibilité, mais aussi de tous les consommateurs. En effet, la Justice a aussi reconnu l'absence d'obligation à l'installation du Linky... Permettant ainsi à ses détracteurs de commencer à rêver qu'une jurisprudence pourrait autoriser à les retirer... ? Enfin, cela renforce aussi le combat des « anti-5 G » ...Le cabinet MySmartCab a d'ailleurs développé un site dédié à une autre action judiciaire collective sur le sujet. Il est ainsi prévu une assignation des opérateurs Orange, Free, Bouygues et SFR, dès que le groupe aura atteint 7.500 citoyens.

45 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodan3
    12 décembre12:24

    Dans une certaine commune du 93, ---- Villemomble, le secteur dit du Plateau est parcouru de pylônes à THT qui passent au dessus des pavillons et autres bâtiments et personne ne dit rien... --- Normal ces pauvres gens qui seraient impactés par les ondes magnétiques dégagés par ces câbles perçoivent de la part de ENEDIS, 1000 € par mois pour la " mettre dans le piano ", elle est pas belle la vie au " pays des gaulois râleurs "...???

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer