Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Dons aux associations : réduire votre impôt tout en soutenant une cause qui vous est chère
information fournie par Mingzi25/11/2021 à 09:00

Il n'est pas trop tard pour économiser en impôt tout en faisant preuve de générosité. (Crédits: 123RF)

Il n'est pas trop tard pour économiser en impôt tout en faisant preuve de générosité. (Crédits: 123RF)

Faire un don à une association avant la fin de l'année est une solution pour réduire votre impôt au titre des revenus 2021, tout en soutenant une cause qui vous est chère.

Quelles sont les organismes éligibles à une réduction d'impôts ?

Pour être éligibles à une réduction d'impôt, les dons doivent être effectués au profit d'associations, de fondations, d'œuvres, de fonds de dotations ou d'organismes publics ou privés qui remplissent trois conditions :

• avoir un but non lucratif

• avoir un objet social et une gestion désintéressée 

• ne pas fonctionner au profit d'un cercle restreint de personnes

Il s'agit par exemple d'organismes d'intérêt général présentant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, culturel, participant à la valorisation du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises, d'associations ou fondations reconnues d'utilité publique, d'associations cultuelles …

Quelle réduction d'impôt pour dons à des associations ?

Dons à des organismes d'intérêt général ou reconnus d'utilité publique

Les dons à des organismes d'intérêt général ou reconnus d'utilité publique ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu égale à 66 % du montant versé dans la limite de 20 % du revenu imposable. Par exemple, un don de 100 euros ouvre droit à une réduction d'impôt de 66 euros.

Dons à des organismes d'aide aux personnes en difficulté ou aux victimes de violences domestiques

Les dons à des organismes d'aide aux personnes en difficulté (organismes qui assurent la fourniture gratuite de repas à des personnes en difficulté, qui contribuent à favoriser leur logement ou qui procèdent, à titre principal, à la fourniture gratuite des soins) encore appelés dons « Coluche », ouvrent droit à une réduction d'impôt de 75 % pour un don d'un montant inférieur ou égal à 1.000 euros. La fraction au-delà de 1.000 euros ouvre droit à une réduction d'impôt de 66 % du montant donné. La réduction d'impôt ne peut être supérieure à 20 % du revenu imposable.

Le plafond ouvrant droit à la réduction d'impôt de 75 % a été porté de 552 euros à 1.000 euros, à titre exceptionnel en 2020 et 2021, en raison de la crise sanitaire. Un amendement du projet de loi de finances pour 2022 prévoit de prolonger ce dispositif exceptionnel jusqu'au 31 décembre 2023.

La réduction d'impôt s'applique également aux dons effectués entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 au profit d'organisme sans but lucratif qui exercent des actions en faveur des victimes de violence domestique. Un amendement du projet de loi de finances pour 2022 prévoit de prolonger le dispositif expérimental pour une durée d'un an.

Si le montant du don est supérieur à la limite, la fraction qui dépasse cette limite sera automatiquement ajoutée au montant des dons versés à des organismes d'intérêt général ouvrant droit à la réduction d'impôt de 66 % dans la limite de 20% du revenu imposable.

2 commentaires

  • 27 novembre12:29

    Et c'est même parfois le but d'en créer une


Annonces immobilières