Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Deux-roues : le contrôle technique pourrait devenir obligatoire pour les motos et les scooters d'ici 2022
information fournie par Boursorama avec Newsgene31/03/2021 à 09:15

La mesure, issue d'une directive européenne, doit encore être ratifiée par le Parlement européen pour le territoire français. (illustration) (Pixabay / djedjenny)

La mesure, issue d'une directive européenne, doit encore être ratifiée par le Parlement européen pour le territoire français. (illustration) (Pixabay / djedjenny)

Les motos et les scooters de plus de 125 cc devront faire, d'ici deux ans, l'objet d'un contrôle technique régulier. Une directive européenne déjà repoussée par la France devrait être appliquée d'ici à partir de 2022. La Fédération française des motards en colère (FFMC) juge cette mesure inappropriée.

Obligatoire pour les voitures, le contrôle technique pourrait également devenir un impératif pour les motos et les scooters à partir de 2022. Une directive de l'Union européenne vise en effet à instaurer un tel contrôle pour les deux-roues motorisés afin de réduire les accidents et limiter la pollution sonore et les émissions de CO2, rapporte BFMTV. La directive devait entrer en vigueur dès 2020 mais la France a obtenu un délai de deux ans.

Réduire le nombre d'accidents

Les contrôles visent les engins de plus de 4 ans disposant d'un moteur de 125 cc ou plus, et seront à effectuer tous les deux ans. Ils serviront à vérifier l'état des freins, de l'éclairage, des pneus, de la direction, de la structure du cadre, de la pollution sonore et des émissions de particules. Le contrôle technique sera obligatoire en cas de revente du deux-roues.

Les associations de motards sont farouchement opposées à cette mesure. Si l'UE invoque la nécessité de limiter les risques d'accidents, la Fédération française des motards en colère (FFMC) juge cet argument mensonger. Elle précise que « 0,3 % des accidents de deux-roues motorisés sont directement causés par une défaillance technique du véhicule ».

Une mesure inadaptée pour les motards

La majorité des accidents de deux-roues sont en effet causés une vitesse excessive, la prise de risques, l'inexpérience ou encore des aménagements routiers, selon un rapport de la Fédération européenne des associations de motards (Fema). La FFMC ajoute que dans les pays où le contrôle technique est imposé aux motos et scooters, les accidents ont augmenté.

Concernant la problématique des nuisances sonores, la FFMC privilégie la mise en place de contrôles périodiques. Enfin, la fédération juge que ce contrôle va mettre un terme à la customisation des deux-roues, et donc mettre en péril tout le secteur des équipementiers spécialisés.

La mesure instaurant le contrôle technique pour les deux-roues motorisés va d'abord devoir être ratifiée en réunion plénière par le Parlement européen, précise BFMTV. Une directive sera ensuite rédigée par la Commission européenne pour le territoire français d'ici deux à trois ans.

15 commentaires

  • 04 avril10:45

    j'ai decouvert ça, Les pos d'origine n'intéressent personne. Ils seront remis le temps du contrôle technique. Le résultat ne sera pas au rdv. Mais quand même un contrôle au feu rouge ou à l'entrée des collèges et lycées donnerait des résultats. C'est plus facile de faire de l'argent avec des radars automatiques


Annonces immobilières