Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des lingettes pour nettoyer les fruits et légumes

Le Figaro24/12/2014 à 12:00

La société Vegan Eden propose une solution qui permet de laver les crudités avant de les cuisiner à la maison ou avant de les déguster au bureau, au parc ou lors d'un pique-nique.

Un usage inattendu de la lingette. La société française Vegan Eden vient de lancer une solution disponible en flacon de 400 ml ou en paquet de 20 lingettes biodégradables pour nettoyer les fruits et légumes. «Ce type de nettoyants naturels existe depuis plusieurs années aux États-Unis et nous avons décidé d'importer le concept en France où les questions de santé et d'hygiène intéressent de plus en plus les consommateurs», raconte Alexandra Fryda, cofondatrice de Vegan Eden.

Avec une moyenne de 168 kilos de fruits et légumes consommés par ménage et par an, selon des données Kantar Worldpanel de 2014, le marché potentiel paraît énorme. «Nous ne ciblons pas uniquement les femmes enceintes qui doivent laver soigneusement les crudités avant de les consommer, mais tous les ménages qui cuisinent chez eux», se défend la dirigeante. «La solution en lingette permet en outre de consommer des produits frais en mobilité ou dans des endroits sans point d'eau: par exemple, lorsque l'on emmène ses enfants goûter au parc directement après l'école, ou lorsque l'on fait un pique-nique ou encore pour croquer une pomme au bureau ou en voiture.»

L'offre de ces nettoyants est déjà très etoffée en Amérique du Nord, avec des marques comme The Honest Co., EnviroClean ou encore Nature Clean qui mettent en avant l'insuffisance du rinçage à l'eau pour éliminer les traces de pesticides, fertiliseurs et autres résidus de terre des fruits et légumes. «Mais ces produits sont bien souvent des savons dont la composition n'est généralement pas précisée et dont les ingrédients principaux viennent de Chine», relève Phillippe Cohen, cofondateur de l'entreprise francilienne. «Difficile de commercialiser le concept tel quel en France.»

Nombreux débouchés

C'est pourquoi Vegan Eden mise sur des ingrédients «100% naturels et alimentaires» (extraits d'agrumes, de plantes aromatiques, vinaigre de cidre, glycérine, etc.) et des emballages «recyclables» pour séduire aussi les amateurs de consommation «responsable» et les défenseurs de l'environnement. La société mise aussi sur son origine «Made in France», la solution étant entièrement produite à Angerville, dans l'Essonne.

Pour l'heure, l'innovation a déjà été accueillie chez quelques primeurs et commerces de proximité ainsi qu'au Bon Marché (la Grande épicerie) à Paris. Elle est également commercialisée sur la boutique en ligne de Vegan Eden, au prix de 4,99 euros le flacon de lotion ou de 3,99 euros le paquet de «feuillettes». Selon ses fondateurs, les débouchés sont nombreux. «On peut imaginer mettre en avant ces produits dans les halls ou chambres d'hôtels avec une corbeille de fruit, dans les cantines professionnels ou dans les avions», selon Phillippe Cohen, qui confie être en train de développer un produit spécifique pour une collectivité, sans préciser davantage. Des négociations «très avancées» sont également en cours avec une enseigne de distribution qui pourrait disposer les produits Vegan Eden dans ses rayons dès janvier ... Forts de ces perspectives, les fondateurs de la petite entreprise tablent sur premier un chiffre d'affaires en 2015 de 800.000 à 1 million d'euros.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sidelcr
    24 décembre13:33

    En bref de l'eau & du vinaigre , quelle avancée primordiale !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.