1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Contrôle technique : la date de validité reportée au 23 juin, les centres craignent une saturation
Boursorama avec Newsgene22/05/2020 à 08:50

Contrôle technique : la date de validité reportée au 23 juin, les centres craignent une saturation

La date de validité des contrôles techniques arrivant à échéance durant la période de confinement a été ramenée au 23 juin. Les professionnels, qui constatent un engorgement des centres de contrôle, craignent de ne pas pouvoir faire face à la demande et demandent un nouveau report.

Le confinement de la population a nécessité de prolonger certaines durées légales. Ainsi, les automobilistes dont le contrôle technique arrivait à échéance après le 12 mars ont jusqu'au 23 juin inclus pour passer l'examen, indique BFM AUTO. Au-delà de cette période, ceux qui ne seront toujours pas en règle risqueront une amende de 135 euros.

Quinze jours d'attente contre deux en temps normal

Mais attention : mieux vaut anticiper pour être sûr de pouvoir passer le contrôle à temps. « L'engorgement est déjà palpable », explique à Auto-Plus le groupe SGS, n°1 du marché français du contrôle technique. Le groupe, qui détient Auto Sécurité et Sécuritest, évoque un délai de 15 jours d'attente en moyenne, contre 2 habituellement.

Le groupe estime que le rythme sera impossible à tenir. En cause, le protocole sanitaire. Entre la désinfection et l'installation des protections, les employés des centres mettent environ 20% plus de temps pour assurer le contrôle. Un contrôleur ne peut prendre en charge que 12 véhicules par jour contre 15 auparavant.

Au 24 juin 2020, trois millions de véhicules pourraient être « hors la loi », selon les estimations de SGS. Les professionnels du secteur réclament donc un nouveau report jusqu'en juillet.  

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bearnhar
    22 mai09:43

    Encore un mort sur un rodéo à moto à Nantes, et pas à cause de la police, en Angleterre ils se sont voté une loi, la police à autorisation de pousser le récalcitrant pour le faire chuter, et ça se passe bien, la police ne tue personne.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer