Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment donner un coup de jeune à sa maison à petit prix ?

Le Figaro11/01/2016 à 16:51

FAIS-MOI UN DESSIN : - Il n’est pas toujours nécessaire d’entreprendre des travaux ou de changer tout le mobilier pour moderniser son intérieur. Nos conseils en trois coups de crayon pour changer l’ambiance de sa maison.

On se lasse souvent au bout d’un certain temps de la décoration de son intérieur. On ne la voit plus ou on la trouve trop terne et pas assez moderne. Il suffit parfois de seulement déplacer les meubles pour lui redonner un coup de jeune. Le canapé, presque toujours placé le long d’un mur, pourra par exemple trôner au milieu d’un double séjour large pour séparer la partie salon de la salle à manger ou être placé face à la cheminée, conseille Philippe Carillo, architecte d’intérieur et membre du collectif d’architectes createursdinterieur.com.

L’écran plat sera, lui, installé dans un coin de la pièce qui n’est pas soumis au soleil, ce qui peut permettre de revoir l’orientation du salon. On peut optimiser l’espace en le désencombrant. Les meubles les plus volumineux ou hauts sont alors remplacés par des meubles plus bas, moins lourds visuellement et très tendance. La table basse du salon, pourra aussi être remplacée par une ou plusieurs plus petites tables. Et celle de salle à manger par une table à rallonge moins encombrante que l’on ouvrira pour recevoir sa famille ou des invités. Attention toutefois à ne pas tomber dans les extrêmes avec une pièce trop nue et neutre.

Touches de couleur

Il est d’ailleurs recommandé d’apporter des touches de couleur dans la pièce à vivre notamment. Changer les accessoires, comme les coussins, les vases ou les tableaux permet de redonner du punch à son intérieur. La décoratrice d’intérieur Alexa Funès, directrice associée de MyHomeDesign, change les enveloppes de coussins à chaque saison en été et en hiver. Il est aussi possible de s’offrir des toiles de jeunes artistes à partir de 200 euros. On peut miser si on le souhaite sur une couleur chaude ou vive par exemple. Il ne faut pas hésiter à se faire plaisir.

L’éclairage de la pièce est fondamental. Les lampes halogènes, trop fortes sont passées de mode, tout comme les plafonniers qui diffusent une lumière blafarde. Il est préférable de prévoir un éclairage indirect, bien plus chaleureux. Et de multiplier les sources lumineuses avec des lampadaires LED et des lampes basses posées sur un meuble et à même le sol. Chaque partie de la pièce a alors une ambiance propre, plus cosy dans le salon par exemple et plus lumineuse côté repas. Un miroir installé en face d’une fenêtre ou au-dessus du canapé apportera une sensation de volume et de lumière supplémentaire.

Il est généralement préconisé de repeindre les murs qui ne sont pas abîmés, tous les dix ou quinze ans. Dans l’intervalle, il suffit de peindre un seul pan de mur d’une couleur différente pour donner coup de jeune à la pièce. C’est d’ailleurs très tendance. Il est préférable d’éviter les couleurs vives, dont on se lasse rapidement et le jaune. Le bleu canard ou turquoise ou le vert amande sont à la mode. Une commode ou une armoire ancienne ou sans âme, dont on s’est lassé pourra être repeinte de la même couleur.

Les meubles fatigués d’une cuisine équipée peuvent aussi être repeints afin de retrouver une seconde jeunesse. Il n’est pas toujours nécessaire d’entreprendre de grands travaux ou de changer tout son mobilier pour changer d’ambiance dans son home sweet home et s’y sentir bien.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.