Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment acheter une île privée

Le Figaro16/10/2014 à 17:28

L’île de Boëdic, ancienne propriété de l’avocat Olivier Metzner située en Bretagne, vient d’être mise en vente pour plusieurs millions d’euros. Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s Realty France-Monaco, nous détaille les particularités de ce marché de niche.

Si Mark Zuckerberg s’est contenté de s’offrir 144 hectares de l’île de Kauai dans l’archipel hawaïen, pour la modique somme de 52 millions de dollars, de nombreux patrons et stars de cinéma comme Johnny Depp, Leonardo DiCaprio ou encore Richard Branson ont craqué pour une île entière. L’avocat Olivier Metzner, décédé l’année dernière, possédait lui aussi son île bretonne, l’île Boëdic, perle du golfe du Morbihan située à la sortie de la rivière de Vannes. Elle est aujourd’hui en vente. Mise à prix: près de 7 millions d’euros. S’il reste un marché à part, celui des îles privées est néanmoins accessible dès 250.000 euros, comme l’explique Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s Realty France-Monaco.

Lefigaro.fr - Quelle est l’importance du marché des îles privées?

Alexander Kraft. - Le marché des îles privées est un marché de niche. Il y a très peu de pays où l’on peut acheter des îles privées, qui de plus sont habitables. La plupart des offres se situent aux États-Unis, au Canada, aux Caraïbes, dans le Pacifique sud et en France, plus particulièrement en Bretagne. Généralement très peu d’offres sont disponibles au même moment. La vente d’une île peut prendre un an, voire plus, car le nombre de clients est limité. Très peu de transactions sont donc réalisées chaque année. C’est réellement un marché à part.

Comment fixe-t-on le prix d’une île?

Le prix dépend de plusieurs facteurs. L’un des plus importants est la localisation: une île privée en Europe est beaucoup plus chère qu’une île située dans les Caraïbes ou dans le Pacifique sud, où elle est plus exposée à des risques naturels (tsunami, orages), politiques et légaux (restrictions d’achat pour les étrangers, impossibilité d’acheter en pleine propriété). Les infrastructures sont aussi prises en compte. S’il s’agit d’une île sauvage, il ne faut pas oublier que tout doit être généré sur place, comme l’électricité, l’eau potable, etc. L’installation des systèmes correspondants (générateurs, traitement des eaux, etc.) est compliquée et très chère. L’accessibilité est un autre facteur qu’il ne faut pas négliger: peut-on facilement accéder à l’île avec un petit bateau, ou faut-il une embarcation d’une taille certaine voire un hélicoptère? Quelle est la distance d’ici au prochain village (avec des magasins) ou à la prochaine ville (avec un hôpital)? Tous ces facteurs ont une influence sur le prix: une île habitable dans un pays européen ou américain coûte normalement entre 1 et 5 millions d’euros, alors qu’une île sauvage au Canada ou dans le Pacifique est accessible à partir de 250.000 euros. Nous avons reçu plusieurs offres pour l’île de Boëdic dans le golfe du Morbihan en Bretagne, l’ancienne propriété de Me Olivier Metzner mise en vente pour 6,939 millions d’euros. Nous espérons pouvoir négocier la vente dans un futur très proche.

L’acquéreur peut-il disposer librement de son île?

Non, les îles sont soumises à de nombreuses contraintes légales, comme la loi littorale ou les plans de prévention des risques naturels. S’il y a des habitations historiques sur les îles, il y a souvent aussi des contraintes d’ordre architectural ou patrimonial qui obligent le recours aux architectes des bâtiments de France.

Quel est le profil des acquéreurs?

Évidemment, tout le monde ne peut pas acheter une île. D’abord, il faut aimer la solitude et la vie en harmonie avec la nature. Globalement nous voyons deux types d’acquéreurs. Les premiers sont des personnes qui souhaitent s’établir en permanence sur l’île, des personnes d’un certain âge proches de la retraite, ou qui ont envie d’un changement radical de vie. Les seconds sont très fortunés, ont vécu dans le monde entier et possèdent déjà plusieurs résidences secondaires. Pour eux, une île est un trophée qui se distingue de tous les autres biens du monde et qui est vraiment unique. La décision d’achat est plutôt motivée par le cœur que par la raison, car ce n’est pas nécessairement un achat très raisonnable en termes financiers ou pratiques… Il ne faut pas trop compter sur une plus-value lors de la revente, car l’établissement d’une habitation sur une île et son entretien sont chers et ces frais ne sont pas nécessairement couverts à la revente.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.